Je voudrais retrouver ma petite fille

Voyage-Lisbonne-bebe

Tomber par hasard sur les photos de notre séjour à Lisbonne il y  a un an tout juste m'a replongé dans les souvenirs. Ma petite fille a changé en douze mois. Ses cheveux ont poussé, sa bouille de bébé a disparu et sa stature a pris de l'envergure. Mais ce qui me touche, ce ne sont pas tant ses transformations physiques, mais son comportement.

Alors que le Terrible Two bat son plein, j'aimerais retrouver ma petite fille. La petite rigolote hyper sociable, souriante à foison, têtue bien sûr mais si agréable au quotidien. Celle avec qui je ne me posais jamais de questions car tout allait bien se passer comme d'habitude. Mais ça c'était avant. Avant que cette chère crise d'opposition, indispensable au développement de chaque enfant ne débarque dans nos vies et finisse par m'exténuer.

J'en ai ras le bol en ce moment. Au point que la perspective de gérer ma fille en solo lorsque Papounet est en déplacement ne me fasse un petit quelque chose. Cela ne m'était jamais arrivé.

De ma petite fille

- J'en ai marre de ses comédies

- J'en ai marre de ses sautes d'humeur

- J'en ai marre de ses éternels refus

- J'en ai marre de ses hurlements

- J'en ai marre de ses frappes

- J'en ai marre de ses tapages du pied sur le paquet ultra sonorisé pour me fâcher

De moi

- Je suis lasse de crier

- Je suis lasse de punir

- Je suis lasse de m'énerver

- Je suis lasse d'avoir perdu (définitivement ?) ma patience

- Je suis lasse de me surprendre à vouloir partir à l'autre bout de la Terre pour me mettre au repos

  • Je suis lasse d'en avoir marre

J'aimerais tant

Que ce Terrrible Two s'en aille, se taille, se barre, que ce soit lui qui parte à l'autre bout de la Terre et pas moi.

Que ne subsiste de négatif que l'entêtement.

Que reviennent ces moments de quiétude.

Bref, je voudrais retrouver ma petite fille.

 

retrouver-ma-petite-fille

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Instagram

38 Replies to “Je voudrais retrouver ma petite fille”

  1. Oh ton billet me touche… Je comprends ce ras-le-bol… J’avais décris le Terrible Two sur mon blog il y a quelques temps et même si cette phase n’atteint Martin que de temps à autre (je ne crie pas victoire, ça peu empirer du jour au lendemain sans raison particulière), je vois autour de moi les dégâts qu’il peut faire. Ces parents qui n’en peuvent plus. Qui appréhendent comme toi de rester seuls avec leur enfant, qui aimeraient du temps pour eux pour récupérer…
    Bref, je n’ai évidemment pas de solution toute faite… Mais je compatis. Et il faut se dire que cette période se terminera un jour, qu’après la tempête vient le beau temps…
    Résiste, patiente et ne culpabilise pas surtout.
    Plein de bisous de réconfort

    1. Merci de ton réconfort et de ta sollicitude. C’est vraiment dur en ce moment à cause de cette accumulation. Trop c’est trop.
      Bisous

  2. Allez courage 😊
    On vit une phase très ressemblante avec l’aîné, et celle-ci risque de ne pas durer un an été j’en ai déjà marre comme toi 😝
    Courage pour cette année et profite bien des quelques années de répit qui te seront ensuite données car les prémices de l’adolescence c’est dur 😜 😘

    1. Oh m’en parle pas, je redoute déjà son adolescence !!

  3. On dit chaque âge ses plaisirs! Pour les parents, ce n’est pas toujours une partie de plaisir justement.
    Ces étapes ont beau être nécessaires, elles mettent nos nerfs à rude épreuve. Courage, ça passe puis ça revient. On apprend au fil du temps à profiter des pauses, à faire le plein d’eux avant la nouvelle période de crise.
    Un seul conseil n’hésite pas à en parler, à dire quand c’est trop.

    1. Merci pour ton message. Je profite aussi de ces pauses mais j’en suis à un point où je redoute que tout parte en vrille à chaque instant. C’est devenu du grand n’importe quoi. Il faudrait que je reprenne mon souffle mais je ne dispose pas des moyens nécessaires pour le faire…

  4. Je comprends, c’est tellement épuisant ce moment là! J’ai eu la chance que mes filles n’en fassent au final qu’une version “légère”, mais c’est épuisant de devoir ressasser, tout le temps, inlassablement, s’énerver, crier, sans avoir l’impression que ça n’ait aucun effet…Mais je peux te rassurer en te disant que ça finit par passer, tu vas la retrouver et tu seras alors ravie de la voir grandir et prendre autonomie. Courage!

    1. Merci pour ton message. Je sais que cette période est plus ou moins hard selon les enfants. Moi j’ai récupéré la version très têtue 😉
      Il faudrait pouvoir souffler mais ce n’est pas possible alors je tiens mais je ne sais pas comment…

  5. Oh désolée pour toi c’est vrai que ce sont de durs moments à passer. Mais les enfants grandissent. Bon courage à toi.

    1. Pour le coup, j’ai vraiment hâte que le temps défile à toute allure rien que pour me débarrasser de cette période !

  6. Zut, je n’ai pas connu cette crise dont tu parles, ou alors si, mais depuis allez, un an environ ? Comme il a 6 ans et demi, c’est peut-être le Terrible 5/6 ou l’influence de l’école ?
    En tous les cas, pas cool pour ta petite mais c’est un bon entrainement pour la suite… l’entrée à l’école approche 🙂 Bon courage !

    1. J’ai l’impression que tu as échappé à beaucoup de crises avec ton fils lol Tu es en décalage en quelque sorte 😉

  7. Je comprends tout à fait ce que tu dis même si j’apprécie cette période quand même. Tess est aussi dans le terrible two même s’il a tendance à s’atténuer et qu’il semble quand même beaucoup plus light que chez toi. On arrive globalement à s’en sortir (mise à part la crise d’hier car doudou devait venir prendre son bain…). Je te souhaite que cette crise passe vite et que vous retrouviez votre rythme de croisière agrémenté de sérénité 🙂

    1. C’est mon souhait le plus cher, que cette crise passe rapidement mais quand je vois des copains de crèche qui à 3 ans, sont toujours dedans, ça me fiche un peu les jetons…

  8. Cette période est vraiment désagréable à vivre…ne t’inquiètes pas tu retrouveras ta patience mais sache que tu auras d’autres périodes d’opposition (le fucking four par exemple), il faut s’armer de courage et c’est par moment très compliqué car on a l’impression de ne pas se comprendre avec notre enfant mais il y aura aussi des moments de joies, de câlins et d’amour. Que celui qui dit qu’élever un enfant est une tâche aisée me lance la première pierre ! Bref, tout ça s’arrangera pour ensuite repartir et pour qu’à un moment donné tout soit plus calme !
    Je dois bien t’avouer qu’avec le caractère bien trempé de ma choupette, j’appréhende beaucoup cette phase !

    1. Oui suivant les caractères des enfants, la crise est plus ou moins prononcée. Ma fille est clairement très têtue et c’est hard pour la faire changer d’avis. J’espère que le Terrible Two sera moins pénible pour ta fille que pour la mienne !

  9. C’est un mauvais moment à passer. Je me doute bien que tu aimerais retrouver ta puce et j’espère que ce le sera tout bientôt.. Courage. Je pense bien fort à toi <3

    1. C’est un sale moment qui dure depuis très longtemps et là je sature. Vivement que ça se termine en tout cas. Bisous et merci pour tes pensées

  10. Patience patience et patience. C’est ce que l’on m’a conseillé à l’époque et c’est vrai… mais sur le coup tu as envie de dire. met toi la patience où je pense… car c’est tellement compliqué de ne pas crier, de ne pas s’énerver et de pas leur “péter la gueule”…hahahah
    avec les jumeaux j’ai vraiment cru que je deviendrai folle. LA seule chose qui marchait était de prendre une baby-sitter de manière régulière… j’avais besoin de décompresser pour pouvoir les supporter. Si je passais toute la journée avec eux, c’était horrible. Mais comme chaque étape, elle a une fin… good luck

    1. LOL Merci de m’avoir fait rire avec ton commentaire. Je sais pas comment je ferais avec deux Terrible Two en même temps. Là, c’est sûr, je me tirerai à l’autre bout de la Terre !!

  11. Comme elles sont dures ces périodes où l’on ne trouve pas de solution pour apaiser les choses, où l’on a l’impression de tourner en rond et qu’on n’en sortira jamais… On passe tous, ou presque, pas là… Mais, comme je te le disais sur Insta, promis, cela s’apaise un jour, promis… Tout n’est pas rose et idyllique mais on arrive à souffler !

    Courage et patience seront tes meilleurs alliés… Keep cool ma belle…

    Plein plein de soutien en attendant.
    Virginie

    1. Merci Virginie de ton soutien. Patience est le mot d’ordre comme tu dis mais bordel, qu’est-ce qu’on en bave !

  12. Je suis de tout cœur avec toi ! Ma fille de 2 ans affirme de plus en plus son caractère et ce n’est pas facile tous les jours (même si cela reste assez soft pour l’instant…).

    Je te souhaite beaucoup de courage pour supporter ces moments difficiles. Il faut se dire que cela finira par se calmer, même si j’ai bien conscience que sur le coup, c’est épuisant et désespérant.

    Bonne soirée

    Laurène

    1. Merci beaucoup pour ton message. Prions pour que ça passe le plus vite possible !
      Très bonne journée à toi.

  13. Si cela peut te consoler, c’est long mais ça passe ! Le grand a bientôt 5 ans, j’adore cet âge.

    1. Comme tu dis, c’est long… 5 ans, ça doit être bien différent en effet !

  14. Courage !! C’est un mauvais cap à passer mais ça va le faire !!
    Je ne cache pas que c’est tous les jours tout rose mais on arrive à trouver un certain équilibre !!
    Je ne cache pas non plus qu’il m’arrive encore (souvent) de crier mais je me soigne !!

    1. Je me suis soignée ce matin en faisant du shopping ! lol

  15. Ici, ma cadette a toujours été très compliquée, avec une période atroce qui a duré de ses 14 mois à ses 3 ans et demi/4 ans environ. Pas de terrible two selon moi, mais un problème plus profond, une petite fille incapable de maîtriser ses émotions et des parents qui ne la comprenaient pas. On s’en est sorti…avec du temps et beaucoup de remises en questions. “Attendre que ca passe” n’a pas suffi dans notre cas. J’en reparlerai dans un article prochainement. Je t’embrasse et courage.

    1. Je serai ravie de lire ton article relatif à cette période. Peut-être n’y aura-t-il pas de rapport avec la crise de ma Louloutte mais je suis toujours réceptive aux retours d’expérience d’autres parents. Merci pour ta pensée. Grosses bises (et bonne rentrée à tes filles !)

  16. J’espère que ça va vite passer et que vous allez retrouvez votre quiétude toutes les 2. En attendant bon courage et des bisous

    1. Au vu des retours que j’ai sur le blog et sur Insta, je me prépare à ce que cette période dure encore plusieurs mois…
      Bisous et merci pour ton message

  17. que ton article fait écho en moi … j’ai écrit un peu le même y a peu de temps … J’ai écrit 2 article sur ce terrible two commencé aux 18 mois de mon Loulou et qui continue ( il aura 3 ans en mai !!! )

    1. J’ai lu l’un de tes articles (je n’ai pas trouvé le deuxième) et c’est fou comme je me suis retrouvée aussi dans tes écrits. Ces hurlements dès le réveil, je connais aussi… Je me prépare psychologiquement à ce que ça dure jusqu’à ses trois ans !

      1. le 2eme article ca doit etre celui ci : mamanpipelettesite.wordpress.com/2017/12/13/pourquoi-encore-maman/
        ou je suis desespérée de voir que cette dure periode ne s’arretera jamais mdrrrr

        Courage !!! ici ca se calme, en ce moment… Pourvu que ça dure … =)

        Punaise, dur pour publier un com faut calculer, je suis nulle en maths mdrrrrrr

        1. Ahaha ce capcha est un redoutable test de calcul mental 😉 😉
          Vivement que cette période s’arrête en effet !

  18. Bon courage dans cette “épreuve”. Le temps fera son effet :-). On n’est quasiment tous passé par cette phase.

    1. Je sais qu’on passe tous par cette période compliquée mais de ce que je vois, le Terrible Two est plus ou moins hard selon les enfants…

Laisser un commentaire