Rentrée scolaire, demandez le programme !

première-rentrée-scolaire

Comme je vous disais dans mon précédent billet, j'ai assisté jeudi soir à la réunion d'informations pour la première rentrée scolaire de ma Louloutte. C'est vrai qu'elle n'a que deux ans 1/2 mais étant de la fin de l'année, elle fera tout de même sa rentrée en septembre, comme tous les enfants nés en 2015.

J'ignore comment cette rentrée va se passer pour vous, si ce sera une première ou bien un bis répétita des années précédentes. Pour moi, c'était un peu le flou artistique avant cette réunion. Je n'avais que de vagues souvenirs de mes années de maternelle, pour ne pas dire aucun. Je vous replace le contexte : début des années 80, dans un bout de pampa ligérienne et dans une école privée. Là, on est en 2018, à 5kms de Paris, dans un école publique. Vous allez voir, ça change la donne.

Élève appliquée (lol) que je suis, j'ai bien écouté les consignes du directeur et ai noirci pendant deux heures mes maigres papiers dénichés au fond de mon sac à main. Ouais, on n'était pas en formation avec cahier et stylo fournis...

Quelques chiffres

- 10 classes de maternelle donc 3 classes de petite section. Première claque, ça fait beaucoup de monde je trouve

- 28 élèves par classe de PS. Deuxième claque, là ça fait vraiment beaucoup ; et je n'ai pas entendu parler d'ATSEM

Quelques horaires

- 4 jours d'école par semaine et centre de loisirs le mercredi. Contente de commencer la vie scolaire avec ce rythme et désolation pour ceux qui changent cette année après avoir connu le précédent

- 7h30-8h15 : garderie

- 8h20 - 8h30 : dépôt des enfants dans les classes (ça c'est cool car je sais que certaines écoles refusent l'accès aux parents)

- 8h30 - 11h30 : temps scolaire

- 11h30 - 12h15 : déjeuner

- 12h15 - 14h30 : dortoir

- 14h30-16h30 : temps scolaire

- 16h30 - 17h15 : goûter

- 17h15 - 18h45 : garderie

Vous avez vu ce timing digne d'une base militaire ?^ J'ai aussi pris des notes plus "humaines"...

Quelques consignes à l'attention de ma fille

- La propreté, tu maîtriseras

- La tétine, tu oublieras

- Le legging, tu mettras sous tes robes et jupes (pour préserver ton intimité, dixit le directeur)

Quelques consignes à mon attention

- Les horaires, tu respecteras

- Ta carte d'identité, tu l'auras toujours avec toi (on va très souvent te la demander au début)

- Le badge, tu n'oublieras jamais "sous-peine-de-quoi-ton-enfant-mangera-après-les-autres-et-qu-il-sera-malheureux-et-aura-faim". Me voilà prévenue #SavoirFaireCulpabiliserEnAmont

- Les vêtements, tu marqueras

- Des chaussures à scratch, tu achèteras

- Des tenues adaptées, tu achèteras aussi

- D'un sac à dos au nom de ta fille, tu choisiras

- D'une tenue de rechange, tu prévoiras

- De boîtes de mouchoirs en papier, tu achèteras (pour l'école, pas pour toi)

première-rentrée-scolaire

Et mon avis de maman dans tout ça ?

D'un point de vue émotionnel, j'avoue que je n'en menais pas large les 5 premières minutes de la réunion. J'ignore qui du tableau noir ou du bitume de la cour de récré s'est joué de mon petit cœur de maman mais il est parvenu à me déstabiliser. Rassurez-vous, je me suis reprise et j'ai même posé des questions au directeur #Fayotte

D'un point de vue organisation, va falloir être réglé comme du papier à musique. Enfin, sauf les jours de grève car là, il faudra faire preuve d'une grande flexibilité^^

Mon ressenti : Je trouve la salle de motricité trop petite, la cour de récré trop petite, l'espace vital insuffisant et les infrastructures extérieures sommaires (seulement un toboggan et un petit train pour 80 enfants). J'ai l'impression que l'infrastructure en général est sous-dimensionnée. Comme l'impression d'étouffer. Ma vision est-elle objective ? Ne suis-je pas influencée par ce que je connais de la crèche ? Est-ce ainsi dans toutes les écoles ? Je ne sais pas. Est-ce lié à Paris ? Est-ce différent en province ? La différence de qualité de vie commence-t-elle dès la maternelle ? Beaucoup de questions et peu de réponses. Si vous en avez à m'offrir, je prends tout. Vos remarques, vos conseils, je prends tout, vraiment tout (enfin soyez cool, me faites pas flipper non plus hein).

En attendant, je ne sais que dire à ma fille. Que l'école c'est super car elle aura plein de copains ? C'est sûr qu'avec 80, elle va pas en manquer. Qu'elle va se régaler le midi ? Bizarrement, j'ai des doutes. Je sais bien sûr qu'elle y apprendra des tas de choses mais avec 28 élèves par classe, quelle en sera la qualité ? La noyade de masse, ça existe.

Vous l'aurez compris, je suis assez mitigée. Peut-être manque-je de recul ? Certainement. Alors, je crois que je vais laisser mes premières impressions de côté, respirer un grand coup, profiter encore de ces deux mois de crèche avant le grand saut et me dire que ça va aller. Que cette rentrée va bien se passer et faire taire cette petite voix qui me dit que ce n'est que le début d'une très, très longue aventure.

 

première-rentrée-scolaire

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Instagram

58 Replies to “Rentrée scolaire, demandez le programme !”

  1. Je suis certaine que tout va bien se passer ! Les grandes écoles, c’est impressionnant, mais les enfants sont essentiellement dans leur classe, et pour la récréation ils font souvent des roulements pour ne pas être trop nombreux en même temps. Quand au nombre de 28 enfants, ça parait beaucoup mais ils sont généralement divisés en petits groupes de 4 à 6 enfants, qu’elle connaitra rapidement et avec qui elle passera du temps en atelier, donc avec qui elle sera certainement vite à l’aise. Et il reste encore du temps pour vous y préparer toutes les deux !

    1. Je n’avais effectivement pas pensé à ces petits groupes d’enfants. Merci pour ton commentaire qui m’offre une vision différente ce que je me suis imaginée 🙂

  2. C’est sûr que ça change de la crèche : fini les “Elle a fait ceci, elle a dit cela, elle a joué avec Untel, elle a mangé 2 petits pois et 3 tranches de jambon” etc…
    Mais rassure-toi, les enfants sont ravis à l’école, en dépit du nombre ( dans l’école où est mon numéro 3 et où va rentrer numéro 4, il y a aussi 3 classes de PS) et jamais ils ne râlent pour aller en classe. Le CDL du mercredi, en revanche, bof. Mais cela dépend des municipalités. Et quand elle parlera vraiment bien, elle te racontera des choses. Les 6 premiers mois par contre, tu ne sauras pas grand chose ! on s’y fait 😉

    1. Je sais que je n’obtiendrai plus d’infos le soir sur le déroulement de la journée. Cependant, depuis 2 mois déjà, la crèche nous y prépare car dorénavant, je n’ai plus le détail quotidien, sauf si problème. Le reste du temps, c’est “Tout va bien, comme d’habitude”.
      Merci pour ton message 🙂

  3. Zeeennn! Chez moi Chouquette a fait sa 1ere annee dans une salle de 35 eleves et avec un seul toboggan, et c’était très bien ;o)

    1. Faut que j’arrête l’apnée, c’est ça ? 😉
      35 élèves OMG ! Mais c’est du pure délire

      1. Ma grand mère, institutrice en 1924 avait 60 élèves dans sa classes, dont certains dormaient dans la rue. Et tout se passait très bien. Cela aide à relativiser 🙂

          1. Oui vu comme ça, cela aide à relativiser mais faut aussi le remettre dans le contexte et beaucoup de choses ont changé en 9 décennies 😉

  4. Les enfants sont ravis à l’école pour toutes les activités proposées et pour les copains. Pas moins de 30 enfants par classe dans l’ecole de mes enfants et tout va bien pour l’apprentissage ! Ça se passera bien, t’inquiètes pas ! 😉

    1. C’est sûr que niveau activités, les enfants ne peuvent pas s’ennuyer. Mais comme Louloutte est déjà en crèche, je te dirais qu’elle ne s’ennuie pas non plus 😉
      J’espère vraiment que ces quantités ne laissent pas d’enfants sur le carreau mais quand je vois le niveau scolaire en 6ème, j’ai des doutes…

  5. En te lisant je me revois l’an dernier :-). J’ai du faire un effort surhumain pour retenir mes larmes, et le jour J je n’ai pas réussi !
    Ici en Province 😛 école publique de quartier, très mixte socialement; petite structure; 140 élèves en tout dans l’école. Par contre, 29 dans la classe ! C’est clair, c’est beaucoup. Par contre les structures sont à taille humaine, et pour le coup je pense que c’est rassurant pour les enfants de se retrouver dans quelque chose de pas trop grand : au début la cour de recrée, c’est la jungle pour eux ! Il y a toujours des moments plus difficiles, et pour les parents c’est aussi le choc je trouve 😛 Mais on s’y fait, et les voir grandir et évoluer – honnêtement, c’est bluffant les progrès qu’ils font en rentrant à l’école – c’est génial !
    Allez courage, et prévois quand même une boite de mouchoir pour toi pour le jour de la rentrée 😉

    1. Merci Virginie de mettre l’accent sur un point auquel je n’avais pas songé non plus. C’est vrai que les petites cours ont du bon pour ne pas s’y sentir perdu. Pfff c’est quand même bien flippant tout ça. Tu penseras à moi le jour J hein ?

      PS : et je mettrai du maquillage waterproof mais chut ne le dis à personne 😉

  6. Ha oui c’est vraiment un horaire de militaire! Ici ils sont cool car les enfants sont très peu (très familiale). Courage pour la rentrée prochaine… Dans un an, little boy rentre en primaire. Il est tout menu, tout frèle.. J’ai déjà peur pour lui! Bisous :*

    1. J’ai l’impression que c’est en effet assez différent selon qu’on soit en campagne ou en ville.
      Cela va aussi être une grande étape pour Little Boy, je comprends tes craintes ; j’aurais les mêmes le moment venu. Je t’embrasse

  7. C’est un grand pas dans un nouvel univers.
    Pas mal de règles en effet mais qui cadrent les choses, c’est rassurant aussi pour les parents comme les enfants. Normalement il y a toujours une ATSEM par classe et en effet les enfants sont séparés en groupes de 5/6 pour faire les activités. Pour la cour de récréation c’est pareil, ils font un roulement. J’avais le souvenir d’une cour très grande moi aussi quand j’étais en maternelle près de Nantes, celle de Loulou est 6 fois plus petite. Ca ne pose pas de problème.
    Quand à la cantine, figure toi qu’il ne jure que par leur nourriture depuis près de 2 ans. Je crois que je vais leur demander leurs recettes parce que chaque soir j’ai droit à la tête quand il est l’heure de passer à table!
    C’est normal que tu t’inquiètes mais il n’y a pas de quoi. Plus tu seras détendue, plus ce sera facile pour ta puce.
    Bises

    1. Merci Marie pour ton message. Je te rassure, je ne montre pas à ma fille mes doutes et mes questionnements #jesuisbonneactrice 😉 mais je reconnais avoir besoin de digérer le flot d’informations reçu jeudi dernier. Comme je disais plus haut, je ressens une grosse différence entre la campagne et Paris. Je suis de ceux qui ont eu les mêmes camarades de classe de la PS jusqu’au CM2 et parfois même jusqu’en 3ème !
      Ceci dit, je ne devrais pas m’en faire. Objectivement, ma fille est tout à fait prête pour entrer à l’école mais voilà, le cœur a ses raisons que la raison ignore…
      Bisous

  8. Je trouve que les conseils donnés en réunion sont essentiels. En maternelle, on a toujours eu affaire à du personnel attentif. Pour les apprentissages, ne t’attends pas à grand chose en PS 😉

    1. Ce qui me rassure, c’est que j’entends de très bons échos concernant le personnel : ouf !!

  9. Tes interrogations sont normales, c’est un peu dur pour les parents la première rentrée en maternelle. On a un peu l’impression de jeter notre enfant dans un milieu hostile, bruyant et mouvementé, bref, un environnement beaucoup moins doux que la crèche (et pour les enfants gardés par des nounous c’est encore pire !).
    Pour Martin, je me souviens avoir décidé de faire confiance au personnel qui est tout à fait formé pour gérer des enfants en bas-âge et assurer leur sécurité. ll faut néanmoins dépasser l’appréhension et cela peut prendre du temps ! Et le soir, on te rend ton enfant avec le sourire mais on ne te fait plus le déroulement de sa journée comme à la crèche, le suivi n’est pas le même. On va dire que cela fait partie de l’apprentissage de la vie !

    1. Merci Anne pour ton commentaire 🙂 Effectivement, j’ai le sentiment que c’est la jungle et ce nombre considérable d’enfants en PS m’effraie un peu. Heureusement, ces 80 bouts de chou sont séparés des MS et GS à la récréation et ont une cour pour eux tout seuls, mais quand même, 80 !
      Je suis comme toi, confiante envers le personnel. Il faut maintenant que je digère toutes ces infos pour aller de l’avant 🙂

    2. C’est assez difficile (surtout lorsque l’on a 30 élèves) de faire le déroulement de la journée de CHAQUE enfant à tous les parents ^^.

  10. Et là, je me dis que c’est finalement peut-être bien que Tess ne rentre pas avant septembre 2019… Et oui, moins de 2 mois de différence avec ta puce et elle rentrera 1 an après, la faute à un maire qui crée plein de lotissements mais ne pense pas à agrandir l’école…
    Ca a l’air d’être une organisation stricte et militaire mais c’est nécessaire pour fonctionner. Je suis certaine que ta puce s’y adaptera très bien. Surtout que la crèche doit les préparer à cette rentrée! Elle a des copains qui vont la suivre dans la même école?
    Bon courage pour cette grande étape! Il vous reste encore quelques mois pour vous y préparer toutes les 2! Ta fille aura l’occasion de visiter son école avant le jour J?
    A très vite!

    1. Je te confirme, la crèche les prépare à l’entrée en maternelle et c’est d’autant plus important pour des enfants qui n’auront pas 3 ans à la rentrée, comme ma Louloutte.
      Ils sont une bonne dizaine je crois à aller dans la même école mais vu qu’il y a 3 classes, elle ne sera qu’avec 2 ou 3 enfants qu’elle connaît. Je croise les doigts pour qu’elle retrouve son copain adoré car ces deux-là ne se séparent guère depuis 2 ans qu’ils se côtoient à la crèche 🙂
      La visite de l’école est prévue pour bientôt, ce que je trouve par ailleurs très bien !
      Merci pour ton message !

  11. Tu as tout à fait raison, et tu es objective: les écoles sont datées, les infrastructures souvent plus adaptées, 10 classes c’est beaucoup, 28 c’est beaucoup aussi. Mais je t’assure que les enseignantes et les ATSEM font un super boulot pour intégrer toutes ces petites têtes blondes, leur laisser le temps, faire preuve de BIENVEILLANCE et s’il y a bien un contexte où ce mot doit être LE maître mot, c’est ici. Dans 98% des cas, tout se passe très bien. Objectifs numéro 1 de la PS: langage et socialisation. Contrairement à ce qui est dit plus haut, c’est un sacré boulot 🙂

    1. Je pense aussi que ma Louloutte va apprendre plein de choses et je ne vois pas la PS comme une garderie. C’est bien à mon sens une année d’apprentissage. Ce qui me stresse vraiment le plus, ce sont ces 80 enfants du même âge en récréation. Je perçois cette cour bitumée comme une jungle urbaine et cela me fiche les jetons. On est clairement loin du cocon de la crèche ;-(
      En tout cas, merci pour ton message dont je prends évidemment bonne note car tu connais l’envers du décor 😉

  12. ca grandit trop vite !!! Déja l’école … Si petite est déjà contrainte à suivre des horaires etc … Dur dur !

    Mais il faut bien ! Alors bonne rentrée à toi. Encore 3 mois pour vous préparer 😉

    1. Merci, j’ai 3 mois pour me préparer comme tu dis alors je vais bientôt commencer la sophro 😉

  13. Il est vrai que les écoles sont souvent un peu surbookées, cela dit 28 reste un nombre assez courant… Même si tous les instits et parents rêvent d’effectifs divisés par 2 évidemment ! Cela dit, les enfants sont dispatchés en petits groupes pour les ateliers, et honnêtement, je connais peu de personnel de maternelle (enseignants ou atsem) qui manqueraient de bienveillance : tout va bien se passer ;). Ah oui, et dis moi en mp dans quelle école elle va aller, on ne sait jamais, je connais peut-être son futur enseignant ! :D.
    Bises

    1. Merci Sarah pour ton message. J’ai effectivement réalisé grâce aux commentaires précédents que les enfants seraient gérés par petits groupes ce qui me rassure évidement. Après, la cour de récré reste la cour de récré… 😉
      Je t’envoie un message sur IG !
      Bises et à demain soir !

  14. Je suis certaine que tout va bien se passer. L’école semble bien organisée. Pour le nombre d’élèves, moi ça ne me choque pas. J’ai une amie dont le fils entre aussi en maternelle à la rentrée de septembre et ils seront 32 alors que c’est une école privée. Dans les écoles maternelles qui sont dans mon quartier, il y a environ 25 à 27 élèves par classe pour les écoles publiques et 26 pour le privée.

    1. 32 !!?? Avec un nombre pareil, c’est à se demander l’intérêt des écoles privées. Merci pour ton feedback !

  15. Nous avons seulement fait l’inscription pour le moment. Nous avons la réunion avec visite de l’école début Juillet mais nous sommes invité à la fête de l’école d’ici là.
    Bon, ça va vite arriver tout ça 🙂

    1. C’est vrai que tu es aussi concernée ! Sympa l’invitation à la fête de l’école 🙂 J’espère que tu as moins d’appréhension que moi 😉

  16. Ouch !! J’aurai pris une grosse claque aussi. Ma princesse est rentrée en septembre, ils ont une classe de PS puis 2 de PS-MS et les grands. Ils sont 23 par classe et y’a une atsem en plus dans chaque classe. Je me dis que c’est du grand grand luxe quand je lis ton récit ou ca semble l’usine. Bon courage…
    Apres quelques semaines vous devriez prendre le rythme de croisiere 😉

    1. Je pense que ta fille a la chance d’évoluer dans un contexte quasi idéal. 23 par classe, ça semble être un luxe au vu des commentaires précédents. Tant mieux pour elle et aussi pour toi car en tant que papa, c’est un soulagement 🙂

  17. C’est toujours impressionnant, nous avons la chance de vivre en campagne mais malgré tout la classe de Fripouille regroupe tps/ps/ms/gs !! Oui oui et ils fonctionnent aussi par petits groupes.

    1. J’imagine que dans ton cas, c’est parce qu’il n’y a pas suffisamment d’enfants pour ouvrir d’autres classes ? Cela ne doit pas être simple non plus pour l’enseignante de faire cours à autant de niveaux !

      1. Non, c’est certain mais je pense au final que c’est plutôt positif pour les enfants. Ceux qui ont besoin d’aller plus vite/ ou plus lentement peuvent se greffer naturellement à d’autres groupes et respecter son rythme!

        1. C’est une chance pour eux en effet 🙂

  18. Oups, je comprends ton désarroi, c’est un tout nouveau monde et pas évident au début, mais on apprend vite à y voir plus clair 😉 si ça peut te rassurer ici les enfants rentrent à l’école à 2 ans 1/2 et ça se passe très bien ! Ici nous on a fait le choix d’une petite école (ils sont 17 pour la Ms et la Gs), certes moins poussée que d’autres dans les apprentissages mais plus familiale. Chaque école aura ses avantages et ses inconvénients, le principal étant juste de trouver celle qui correspond le mieux à ses attentes. Profitez bien des derniers mois de crèche 😊

    1. Merci pour ton message 🙂 Pour tout te dire, ici je n’ai pas eu le choix car les écoles sont sectorisées sauf si tu optes pour le privé (encore que là, c’est le privé qui te choisit et non l’inverse).
      Je commence à (un peu) à relativiser et en attendant la rentrée, je vais pleinement profiter des ces 2 mois de crèche !

  19. C’est une étape l’ecole ! On en menait pas large nous non plus. Mon fils a fait une rentrée en douceur deux matinées par semaine avant sa vraie rentrée de septembre. Il est du mois de mars. Notre école est toute petite. 100 élèves de la maternelle au cm2. On rentre dans la classe chercher les enfants. On se connaît tous. Ça aide ! Pour la petite, on sera déjà rodé du coup.

    1. En effet, c’est une toute petite école, encore plus petite que celle que j’avais enfant (et c’est pourtant la même région 😉 )
      C’est un vrai cocon du coup 🙂

  20. Merci pour cet article, ma fille aussi rentrera à l’école en septembre et nous n’avons pas encore eu la réunion d’information. Je pense que les infrastructures sont partout un peu limitées et les classes surchargées, tout du moins à Paris et région parisienne. Je suis, comme toi, un peu anxieuse de ce nouveau bouleversement mais nous l’attendons tout de même avec impatience tant les journées semblent longues chez la nounou pour ma fille.
    Même “noyés dans la masse”, je pense qu’ils apprendront tellement plus de choses et seront beaucoup plus stimulés.
    Aller, on retient son souffle jusqu’en septembre avant le grand saut 😉

    https://normawallacelifestyle.wordpress.com/

    1. Si ta fille s’ennuie chez la nounou, je comprends ton impatience et l’école fera un bien fou à ta fille 🙂

  21. J’ai enfin trouvé le temps de lire ton article, donc je me permets de te répondre….en tant que maitresse et non pas en tant que maman (que je ne suis pas encore).

    Déjà, il faut savoir qu’une école de 10 classes, il n’y a rien de choquant. Par chez moi, il y en a une avec 18 classes (je suis en banlieue parisienne). En revanche, ce qui me dérange un peu plus c’est le fait que chaque classe de PS aient 30 élèves. Mais bien souvent, avec les répartitions, difficile de faire autrement (mais ça, c’est l’envers du décor, que seuls les enseignants connaissent…).

    En général, en PS, il y a une ATSEM à temps plein sur la classe ou bien une pour deux classes. Je dis bien, en général. Parfois, il y a un manque de personnel.

    La cantine, il ne faut pas se leurrer, les PS ne mangent pas grand chose ou difficilement (petit appétit, conditions qui changent, rythme de repas qui change, etc…).

    En PS, les enfants apprennent surtout à socialiser avec les autres, vivent en communauté, apprennent à parler correctement, etc…c’est un boulot monstre (eh oui, vu de l’extérieur, on pourrait penser que les maitres et maitresses de maternelle ne font rien mais c’est totalement faux !).

    Mais il n’y a pas de raison que ça se passe mal, tout est prévu pour et en général les petits sont encore assez “maternés” car on sait bien que ce n’est pas simple pour eux. Ne serait-ce que la vie en communauté.

    1. Merci pour ton commentaire avec ton œil d’enseignante 🙂 Comme toi, je pense que la maternelle est un véritable enseignement qui ne consiste pas à faire dessiner les enfants ou à coller des gommettes…

  22. Coucou Cécilia!
    Bon je ne vais avoir AUCUNE réponse à t’apporter sur le sujet de l’école à la 1ere rentrée scolaire parce qu’ici bébé a 6 mois 😉 En revanche je voulais juste te dire que j’aime beaucoup ton style d’écriture ainsi que ton blog, super intéressant. J’ai découvert celui-ci via instagram! Je m’abonne donc 😉
    Sinon pour revenir au sujet de ton article, perso j’ai fait les 2 étant petite ( c’est rigolo je suis aussi originaire de L.A 44 ;-)), alors je suis d’accord c’était il y a 25 ans, mais petit classe de 15 ou plus grande de 32 je ne voyais pas la différence si ce n’est que dans celle de 32 il y a plus de copine et celle de 15 la maîtresse partage peut-être plus de chose avec les élèves pendant la récrée!
    Aller, profite de l’été… 😉 A bientôt,
    Maïté

    1. Merci Maïté pour ton message 🙂 Ah tu es aussi originaire de L.A (pas Los Angeles hein) : une excellente chose LOL
      Je n’ai jamais connu les classes de 15, même dans le privé ; c’est un vrai luxe pour les enfants je trouve mais aussi pour les enseignants !
      A bientôt

  23. Mes aînés sont aussi de fin d’année et feront leur rentrée en septembre. Je pense que j’ai plus hâte qu’eux en fait ;). Non pas pour m’en débarasser genre libérée délivrée mais je trouve que l’école est vraiment une part importante de l’épanouissement personnel de l’enfant. Mais je comprends ton ressenti, nous aussi nous avons quelques réserves sur l’organisation de l’école. Difficile de trouver une école vraiment *étoiles dans les yeux* sans y mettre un bras (en région parisienne en tout cas).

    1. Oui en région parisienne, on n’a pas vraiment le choix et de ce que j’entends, privé ou public, le nombre d’enfants par classe est conséquent 🙁 Croisons les doigts pour que tout se passe bien pour nos bouts de chou !

  24. Je pense que c’est le lot des écoles de ville. Ici il y a une seule classe de petite section (avec les toutes petites sections), une maîtresse avec une ATSEM. L’école je la connais on ne peut mieux puisque c’était la même et j’y ai travaillé lorsque j’étais animatrice de centre de loisirs, je pense que ça facilite les choses. Mais quoi qu’il en soit, je suis certaine que ta fille va très vite s’y faire et s’y plaire ! Allez courage !

    1. Merci pour ton message 🙂 A force d’en parler, je commence peu à peu à prendre confiance et on a rdv vendredi avec la directrice de la crèche pour faire le bilan.

  25. Oooh, je me permets de te mettre le lien de mon article de début d’année sur la réunion de rentrée 🙂
    https://mamanbcbg.com/2017/09/13/reunion-de-parents/

    Pour le bilan, quasi un an après, tout s’est très bien passé. La maîtresse a été super, et passer de la crèche à l’école n’a pas traumatisé mon fils… c’est vrai que c’est impressionnant, mais nos petits loups se posent bien moins de questions que nous 🙂

    (Par contre qu’est ce qu’ils consomment en baskets… à croire qu’une des activité principale de l’école consiste à les rapper sur le bitume !)

    1. Ah merci pour ton article, il est top ! Je pense aussi que le choc est plus pour les parents que les enfants mais ça reste tout de même une grande étape…
      Pour les chaussures, je crois que ma fille a mis moins de 3 heures hier pour dégommer sa nouvelle paire : incroyable !

  26. J’avoue : je reste bloquée sur le coup du legging sous les robes pour des raisons de de pudeur. Pour des raisons de praticité je peux l’entendre sans souci…. mais pour des raisons de pudeur, je tique ! une petite fille de pas encore 3 ans n’a pas à avoir de pudeur MERDE ! Un enfant de moins de 6 ans n’est pas sexualisé !
    Le coup des badges de cantine, je n’ai pas ppigé.
    M’enfin pour t’aider à te rassurer : dans la TPS/PS/MS de mon Loulou (né début 2015 et scolarisé depuis septembre 2017), ils sont (de mémoire) 33 élèves. Et cela se passe nickel, l’organisation se fait par petits groupes et ils ne sont jamais à travailler tous les 33 ensembles (vu qu’il y a 3 niveaux scolaires dans la classe, c’est logique)
    Enfin, je vais me montrer pragmatique : l’école te parait grande et petite en même temps. soit elle te conviendra, soit l’an prochain vous en chercherez une autre……

    1. Je t’avoue avoir aussi tiqué sur le legging. Dans ma tête, je me suis dit “hey les gars, apprenez à vos fils à ne pas regarder sous les jupes”. Après j’ai réfléchi et j’ai pensé à tous ces pédophiles qui traînent, pas dans l’école certes, mais je suis sûre qu’on en trouve dans les squares pour enfants ; et en tant que maman, je deviens vigilante. Alors puisque ma fille n’est pas en âge de veiller elle-même à ce que sa culotte n’apparaisse pas à la vue de tous notamment lorsqu’elle joue, je privilégie les shorts du coup.
      Pour le badge, en fait, l’école a un système informatique où tu dois chaque matin noter ce à quoi ton enfant participera. Un clic pour le déjeuner, un autre pour le goûter, encore un autre pour le périscolaire, etc… Bref c’est un peu contraignant et surtout, faut rien oublier !
      En tout cas, merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire