Sommeil de bébé – Conseils de psy

bebe-sommeil

Ne vous méprenez pas sur mon titre : je ne suis pas psy. Seulement une maman ayant été confrontée au petit sommeil de sa fille. Ma Louloutte a aujourd'hui deux ans et bien qu'elle fasse ses nuits depuis l'âge de 2-3 mois, elle n'en est pas moins une dormeuse moyenne. Genre les grasses mats, elle connaît pas (le maxi qu'elle ait fait en 796 jours d'existence terrestre, c'est 8h20 et une fois seulement). Les siestes de trois heures d'affilée, même malade, ça ne lui est jamais arrivé.

L'évolution de son sommeil

De 0 à 6 mois

Avant que ma Louloutte ne fasse ses nuits, évidemment, je ne me questionnais pas au sujet de son sommeil. Elle dormait quand elle en avait besoin, se réveillait lorsqu'elle avait faim puis se rendormait après. Le cycle "normal" d'un petit bébé en somme. Là où j'ai un peu tâtonné en revanche, c'est lorsqu'elle s'est mise à dormir 7 heures d'affilée la nuit. Elle dormait naturellement moins la journée et j'ai continué (peut-être à tort) à respecter ses cycles de sommeil sans jamais rien lui imposer. Je ne la couchais pas "de force" et ne la réveillais jamais. Cela me semblait couler de source. Après tout, qui apprécie être réveillé dans son sommeil ?

A 6 mois

A 6 mois, ma fille dormait assez peu. Je la couchais le soir lorsque je la sentais fatiguée, aux alentours de 21h30. Elle se réveillait à 6h30 tapante (aïe, ouille) et résistait ardemment à ses siestes. J'estimais son temps de sommeil à 10h30 par 24h. La "moyenne" étant de 14h chez un enfant de 6 mois, j'ai sérieusement commencé à me questionner. Avais-je affaire à une petite Napoléon Bonaparte en couche culotte (l'histoire raconte que ce monsieur se contentait de 4-5h de sommeil par nuit) ou était-ce moi qui étais complètement à côté de la plaque et ne faisais pas ce qu'il fallait ?

Ma prise en main du sommeil de ma fille

Ce que j'ai fait

Je ne cessais de comparer avec des enfants du même âge (pas bien) et je m'interrogeais encore plus après. Plutôt que de me mettre martel en tête, j'ai choisi de consulter une psychologue pour enfant. Je vous en avais sommairement parlé dans cet article consacré à la tétine. Cela peut sembler un peu radical ou précipité mais je ne voulais pas que cette situation s'installe et perdure dans le temps. J'avais conscience que le manque de sommeil était moyennement bon pour elle. Les experts de la petite enfance s'accordant tous sur le même point : le sommeil est essentiel au bon développement des bébés

Le rendez-vous avec la psy

Vu l'âge de Louloutte, vous imaginez bien que le rendez-vous n'a pas consisté à la faire parler ou dessiner. Non, c'est à nous parents que la psy s'est adressée en nous questionnant sur les habitudes et heures de sommeil de notre fille. Verdict : le nombre d'heures n'était effectivement pas suffisant pour un bébé de 6 mois. A cet âge, un enfant dort en moyenne 10-12h par nuit + 2-3h de sieste la journée. On en était loin, vraiment loin. Problème, moins un enfant dort, moins il a envie de dormir, d'où la spirale infernale. A trop répondre à ses besoins ponctuels, je n'avais pas mis en place les bons rituels de sommeil. Erreur. Mais qu'on se rassure, ça se rattrape, rien n'est perdu, dixit la psy.

Conseils de psy

Instaurer des horaires de sommeil. Voici le schéma que la psy nous a donné. Considérant qu'un bébé de 6 mois doit dormir en moyenne 12h par nuit et que notre fille devait se lever le matin à 7h15, il aurait fallu la coucher à 19h15. Euuhhh comment dire, madame la psy, ça ne va pas être possible. J'ai mis mon véto. Ce sera 20h max ok mais pas 19h15. Elle a accepté mon deal.

- 7h00 - 7h15 : Biberon

- 9h-9h15 : Sieste de 15-20 min

- 11h30 : Biberon + purée de légumes

- 12h-12h30 : Grosse sieste de 2h30-3h

- 16h : Biberon + compote

- 17h : Sieste de 20-30 min maxi

TEMPS CALME (very important !)

- 18h45 - Biberon

- 19h45-20h : Dodo

Deux points importants :

- Le temps calme à respecter en fin de journée car l'excitation et l'énervement joue en défaveur du sommeil le soir.

- La dernière sieste de la journée doit être espacée d'au moins deux heures avec le dodo du soir. Un bébé qui dort de 18h à 18h30 n'aura pas sommeil 1h plus tard, trop requinqué qu'il sera.

Si cela ne suffit pas (et cela n'a pas suffit), la psy nous a donné plusieurs conseils pour que notre fille ne hurle pas dans son lit au prétexte qu'elle n'avait pas sommeil.

1 - Elle s'ennuie. Qu'à cela ne tienne, installez des jouets dans son lit. Mais pas n'importe lesquels. La psy nous a recommandé les tableaux d'éveils comme celui de la photo ci-dessous. Un bébé qui ne se tient pas encore assis pourra ainsi jouer avec. Il se fatiguera en jouant et finira par s'endormir.

2 - Elle perd et réclame sa tétine.  Disposez-en plusieurs dans son lit. Vous verrez, même en dormant, elle les retrouvera toute seule.

3 - Elle a soif. Mettez lui un petit biberon d'eau au coin de son lit, elle l'utilisera sans rien vous demander.

sommeil-bebe

Est-ce que ça a marché ?

Réponse : oui. La mise en place de ces nouveaux rythmes de sommeil ont permis à ma Louloutte de dormir davantage. Elle est passée de 10h30 de sommeil par jour à 12h. Je vous l'accorde, ce n'est pas exceptionnel mais c'est déjà beaucoup. En la couchant plus tôt le soir, elle se réveillait plus tard le matin. Le tableau d'éveil Winnie est l'un des meilleurs achats que j'ai pu faire car ma fille joue encore avec. C'est un achat que je vous recommande vivement. La multiplication des tétines dans le lit est aussi un truc que je vous conseille. En revanche, je n'ai jamais mis de biberon à la disposition de ma fille car elle a la fâcheuse habitude de les renverser et/ou de les jeter par dessus le lit.

Finalement, les conseils de la psy n'étaient que de bon sens et coulaient à priori de source. Mais je pense qu'il ne m'auraient pas effleuré l'esprit tant j'étais dans ma logique de respect du sommeil de ma fille. On en apprend décidément tous les jours en devenant maman...

bebe-sommeil

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Instagram

24 Replies to “Sommeil de bébé – Conseils de psy”

  1. Super article 👍 je partage à ma sœur qui est en plein dedans en ce moment et qui en ch**, car le manque de sommeil c’est dur aussi pour papa et maman.

    1. Avec plaisir, si ça peut l’aider 🙂 . Le sommeil, c’est le nerf de la guerre !

  2. Salut, les miens dormaient beaucoup. Ils ont fait la sieste jusqu’à l’entrée à l’école car on ne les obligé pas à se mettre au lit. Les miens râlaient pour aller à la sieste mais s’endormaient en moins de 5 minutes. Ils avaient effectivement plusieurs sucettes dans le lit et de l’eau. La sieste était sacrée pour moi, car ce moment me laissait du temps pour moi. Je crois que les changements sont plus difficiles pour les parents que pour les enfants en général. Apres je suis consciente que je suis chanceuse.
    Je ne les couchais rarement avant 21h, mais je suis en Espagne et le rythme est différent…

    1. C’est une chance en effet que d’avoir un enfant gros dormeur mais lorsqu’on a des jumeaux comme toi, c’est une bénédiction : tant mieux !

  3. Plein de bons conseils pour des parents un peu perdus 😉
    Ici, le rythme des siestes et des journées s’est mis naturellement en place vers ses 3/4 mois quand on a commencé la nounou. Instinctivement, j’ai aussi mis plusieurs tétines (fluorescentes!!) dans le lit de Tess très vite et effectivement, j’ai eu beaucoup moins de réveil tétine!
    Bon après, je n’ai pas à me plaindre de son sommeil! Elle a commencé ses nuits à 6 semaines, généralement si elle se réveille ça me prend moins d’une minute et pendant que tu te levais avant 7h dimanche, ici, on a réussi à tenir jusqu’à 9h30 avec une sieste de plus de 2h l’après midi!

    1. Oh tu me laisses rêveuse… je t’envie tes cures de sommeil 😉

  4. Merci pour cet article. Je suis comme toi à respecter le sommeil et cycle de mes enfants. Je n’ai pas eu specialement de probleme avec cela. Par contre ils sont matinaux tous les 2 , reveil à 6h30 tous les jours … on fait avec.

    1. Je pense qu’il n’y a vraiment pas de règles en matière de sommeil. Chaque enfant est différent et chaque parent doit s’adapter en fonction. Mais quand on peut éviter les réveils à 6h30, c’est toujours mieux 😉

  5. Bon ça va à priori je suis les conseils du psy… lol ! mais parfois elle a décidé qu’elle ne voulait pas dormir et rien à faire !
    Par contre je n’aurais jamais imaginé lui mettre un jeu dans le lit de peur qu’au contraire cela la tienne éveillée…

    1. Franchement, le tableau d’éveil c’est top ! J’étais moi aussi un peu sceptique mais ça a vraiment été efficace.

  6. Merci pour l’article, je ne suis pas dans le même cas que toi car mon fils ne fait toujours pas ses nuits alors qu’il a 7 mois.
    Donc je vais prendre l’idée du jeu dans le lit et la multiplication des sucettes et essayer.

    1. J’espère que ton fils fera bientôt ses nuits car je sais à quel point c’est dur de tenir le rythme avec des nuits hachées.

  7. Joli billet ! Des conseils qui auraient surement pu nous aider avec notre fils… même si naturellement, nous en avons mis en place quelques uns !

    Virginie

    1. En tant que parents, on teste plusieurs choses jusqu’à trouver un semblant d’équilibre mais je reconnais qu’une aide extérieure est parfois radicale et permet d’avancer plus vite.

      Bises

  8. Coucou 🙂 Article très intéressant. C’est vrai qu’on ne pense pas forcément aux conseils d’un psychiatre pour nous aider concernant le sommeil des tout petits 🙂 A bientôt. Bises

    1. Je me permets de te corriger, il s’agissait d’une psychologue et non d’une psychiatre 😉 Mais oui, je pense qu’il ne faut pas hésiter à se faire aider avant que la situation s’enlise. Bonne journée

  9. C’est bien que tu es pensé à te faire aider. Parfois il faut qu’en on sent que l’on est dans une impasse. Très intéressant ton article! Bisous Cécilia

    1. Oui je pense qu’il ne faut vraiment pas hésiter à consulter 🙂
      Bisous

  10. Très chouette article. Mes filles n’ont jamais été de grosses dormeuses et clairement parfois c’est dur. Je regrette du coup de ne pas être allée voir quelqu’un. AUjourdh’ui on tient le coup, la petite se coupant vers 23h00….youpi. Mais au moins, elle fait la nuit maintenant. C’est déjà ça.

    1. Comme tu dis, c’est déjà ça mais mon dieu que c’est épuisant pour les parents…

  11. Merci pour tous ces conseils. Notre petit garçon arrive dans à peine moins de 3 mois alors on est très à l’écoute pour se préparer mentalement 🙂

    1. Tu as raison, c’est important de glaner des informations à droite à gauche même si au final, notre instinct est notre meilleur allié 😉

  12. Je pense que le sommeil est vraiment le sujet épineux des parents. Au début, je m’en inquiétais beaucoup, surtout à cause de la fameuse question : alors elle fait ses nuits ? Passé 6 mois; j’étais de plus en plus mal à l’aise de devoir dire non. Et puis je me suis rendue compte en creusant un peu dans mon entourage que très peu de bébés, voir d’enfants, n’avaient jamais eu de soucis pour dormir à un moment ou à un autre, du coup j’essaie de relativiser 😉

    1. Tu as raison de relativiser car rien n’est jamais acquis dans ce domaine ; ça va ça vient. Et puis, chaque enfant est différent !

Laisser un commentaire