Ce que ma semaine d’arrêt de travail m’a apportée

bébé est arrivé

Si tu as suivi me récente mésaventure, tu n’es pas sans savoir que mon médecin m’a octroyé un arrêt de travail d’une semaine. Ceci en raison d’un funeste accident survenu à la piscine… Si tu as raté l’épisode, je t’invite à lire mon article à ce sujet 😉 .

Maintenant que tu sais ce qui m’est arrivé, je vais te raconter comment s’est déroulée ma semaine d’arrêt de travail.

Déjà, je peux te dire qu’elle est passée à une allure folle. Le lundi à peine commencé que j’étais déjà arrivée au vendredi ! Pfff… Evidemment, le fait que je ne sois pas le genre à m’ennuyer à la maison aide forcément. J’ai toujours un truc à faire et crois-moi que ce truc, ce n’est pas de regarder la télé. SAUF une exception ! Lorsque M6 rediffuse pour la mille et unième fois les Desperate Housewives, là je réponds toujours présente. Va savoir pourquoi mais c’est la seule et unique série que j’ai jamais regardée.

Outre d’utiliser cette semaine pour me reposer, voir mon médecin traitant et consulter un orthopédiste, cet arrêt de travail m’a permis de prendre le temps. Celui après lequel je cours depuis de nombreux mois comme toute bonne maman qui se respecte. J’avais d’ailleurs écrit un article à ce sujet, il est ici.

Je vais te dire ce que ces cinq jours d’arrêt forcé m’ont permis de faire :

  • J’ai poursuivi le tri des affaires de Louloutte entamé le mois dernier
  • J’ai donné des choses, en ai mis d’autres en vente sur leboncoin (ce qui m’a pris un temps monstre)
  • Je me suis ainsi remémorée des tas de souvenirs. Quoi ? Elle est entrée dans ce si petit vêtement ??
  • J’ai fait des tonnes de pancakes que j’ai stockés au congélateur
  • J’ai fait chauffé la carte bleue en divers achats sur le net
  • J’ai commencé à imaginer la décoration de chambre de ma fille. Oui je sais, elle aura bientôt deux ans et c’est la loose de ne pas l’avoir fait plus tôt 🙁 . Mais bon, voilà avant j’avais pas le temps
  • J’ai fait de la place dans sa chambre et dans la nôtre, endroits où je stockais de nombreux livres que j’ai donnés à une bibliothèque
  • J’ai pris le temps de boire mes cups of tea tranquille, au calme, bien installée au fond de mon canapé, l’ordi posé sur les genoux (comme avant)
  • J’ai consacré du temps à mon blog
  • J’ai fait honneur aux derniers articles d’Hellocoton

MAIS SURTOUT, je n’ai pas été dans le speed matin et soir lorsque j’ai déposé et récupéré ma fille à la crèche. Je n’ai pas couru après un train (de toute façon, là je peux plus avec ma démarche de Capitaine Crochet). J’ai pris le temps le soir de me poser avec elle plutôt que de me précipiter pour lancer une tournée de lessive afin-que-l’essorage-ne-gêne-pas-les-voisins. Bref, j’ai fait plein de choses en m’organisant différemment et le rythme s’en est trouvé beaucoup plus cool.

Ce que je retiens de cet arrêt de travail

Comme tu vois, je n’ai pas chômé. Pourtant, ce que je retiens surtout de cette semaine à la maison, c’est que j’envisage de plus en plus le temps partiel. Pas là, tout de suite car Louloutte est encore à la crèche mais l’année prochaine lorsqu’elle entrera à l’école. En fait, pour tout t’avouer, c’est l’un de mes objectifs de vie personnelle et ce depuis que je suis ado. A croire qu’avoir eu deux parents qui travaillaient cinq jours sur sept voire plus a laissé des traces… J’y pensais déjà lorsque Louloutte est née mais je ne réalisais pas à quel point l’échéance de sa première rentrée scolaire était proche. Plus que onze mois et l’on y sera. Tic tac, tic tac.

J’ai toujours considéré le temps partiel comme le plus grand luxe qui soit (les sacs Vuitton et les grosses bagouses, c’est dépassé). Passer ses mercredis avec ses enfants n’a pas de prix. Enfin façon de parler parce que si justement, ça a un coût (sinon, tu penses bien que toutes les mamans prendraient leur mercredi). Vingt pour cent de salaire en moins, ça donne à réfléchir et puis même après réflexion, pour certaines familles, ce n’est tout simplement pas envisageable. Et quand tu ajoutes à cela la réalité du terrain, à savoir que tu continues de faire le même travail en quatre jours au lieu de cinq, là t’as juste envie de crier à l’escroquerie.

Pourquoi ce rêve de temps partiel ?

Ce dont je rêve pour ma fille, c’est passer plus de temps de qualité avec elle. Tu vois, je rêve de ces mercredis où l’on se permettra de faire une entorse à l’heure du coucher la veille. Je rêve de ces mercredis où l’on prendra le petit déjeuner ensemble, sans se presser. Je rêve de ces mercredis où je l’emmènerai déjeuner à la crêperie ou à la pizzeria. Je rêve de ces mercredis où je l’accompagnerai à son activité hebdomadaire. Je rêve de ces mercredis où je lui dirai d’inviter une copine à passer l’après-midi avec elle. Je rêve de ces mercredis où l’on fera un gâteau à quatre mains. Je rêve de tout cela.

◊◊◊

Alors, ce temps partiel, il va bien falloir qu’il s’instaure car sinon mon rêve partira aux oubliettes et sache que c’est contre-nature chez moi. A moi de mettre en place mes pions sur l’échiquier pour y parvenir tout en ayant perpétuellement cette citation en tête :

« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité »

Antoine de Saint-Exupéry

 

28 Replies to “Ce que ma semaine d’arrêt de travail m’a apportée”

  1. C’est vrai que les rêves ne sont beaux que s’ils deviennent réalité, alors je te souhaite de réussir à positionner des petits pions bien comme il faut. En même temps je ne m’inquiète pas, je SAIS que tu vas y arriver. Tu es ce genre de personne à ne pas faire demi tour devant un obstacle 🙂

    1. J’espère que tu es visionnaire 😉 . Merci à toi.

  2. Comme tu te doutes… Ton article me parle (c’est pas une surprise!!!) …
    Je trouve que dans cette société soit disant féministe rien n’est fait pour être mère. C’est déjà presque de travers qu’on te regarde au travail quand tu fondes une famille, je ne te parle même pas d’allaiter avec la reprise alors que ton enfant n’est encore qu’un nourrisson… Passons également sur le fait que l’on puisse te refuser congé parental ou temps partiel… Personnellement, j’ai fais le calcul, ça se joue a quelques centaines d’euros (forcement) et je me dis… qu’est ce que je pourrais faire pour combler un peu çà (à part vendre mon corps lol!)???
    Je réfléchi à tellement de chose sans trouver de solution que j’en perds un peu (beaucoup) le moral.
    J’espère que tu seras plus heureuse que moi sur la question!!!!

    1. Merci pour ton commentaire qui est tout à fait juste. J’ajouterais même que cela ajoute aux inégalités du partage des tâches à la maison…
      Bonne journée à toi !

  3. Je ne peux que partager, puisque si tu l’as suivi, c’est exactement ce que j’ai mis en place chez moi, et sans regret. J’en avais parlé sur le blog si ça t’intéresse (http://picou-bulle.over-blog.com/mes-mercredis-jolis), je ne travaille plus mes mercredis, pour l’instant dans le cadre du congé parental mais je vais demander un changement définitif de contrat dans ce sens en janvier…parce que j’aurais du mal à revenir en arrière. Je ne peux que t’y encourager! Quand à ce speed du soir pour la lessive, ça me parle!!!

    1. Je savais que tu ne travaillais par le mercredi mais n’avais pas lu ton article à ce sujet. C’est chose faite 🙂 .
      Je me donne un an pour mettre cela en place et je croise les doigts pour y parvenir 😉 .
      Bonne journée !

  4. Et voilà, tu me fais rêver maintenant… J’aimerais beaucoup avoir un temps partiel aussi par la suite mais je ne suis pas certaine que ça passe financièrement… On verra une fois que Tess sera rentrée à l’école mais tous les moments dont tu parles sont vraiment précieux…
    Tu as raison d’avoir profité de ton arrêt pour prendre le temps, on ne le fait définitivement pas assez.

    1. Je crois qu’on est nombreuses à rêver de cela et ce qui coince toujours, c’est l’aspect financier. Pourtant, je suis convaincue que ce serait un grand bonus dans nos vies familiales !

  5. Je dois bien avouer que j’espère moi aussi pouvoir passez à 80% quand nous aurons un petit 2ème. Ce n’est donc pas pour tout de suite et il faudra bien calculer que financièrement « ça passe » mais effectivement j’en rêve !
    Et je croise donc bien fort les doigts pour que ton rêve à toi devienne réalité le plus tôt possible ! (et sans orteil en compote cette fois 😉 )

    1. LOL C’est gentil, merci. Effectivement, je ne peux croiser que les doigts en ce moment mais dès que je le pourrai, j’ajouterai les orteils 😉 .
      Je te souhaite également ce temps partiel !

  6. Pour être très honnête, je n’arrive absolument pas à envisager une reprise de travail le mercredi ! je te comprends donc totalement ! Je te souhaite d’obtenir ce fameux sésame et que tu trouves l’équilibre souhaité !

    Virginie

    1. Merci Virginie ! Je pense en effet que c’est l’équilibre qu’il nous faut à Papounet, Louloutte et moi 🙂

  7. Oh oui !! Vive le temps partiel, personnellement je l’apprécie énormément d’une part car ça fait une pause dans mes 2 heures de trajet quotidien pour aller bosser et d’autre part car je peux enfin profiter de mes enfants et ça n’a pas de prix. Je n’envisage en aucun cas de reprendre à 100% car même si tu pers financièrement, être présent pour ses enfants c’est primordial, je souffre déjà assez de ne pas pouvoir les emmener ni les rechercher à l’école et chez nounou les autres jours…donc je t’encourage ah ah ! Et j’espère que ton pied va mieux, j’ai pensé à toi hier, je me suis tordu le pied sur une botte en caoutchouc qui traînait et depuis je suis en mode canard boiteux !

    1. Oh ma pauvre ! Mais tu voulais rejoindre le club des éclopés dont je suis actuellement Présidente ? C’est gentil de ta part de te sacrifier pour me tenir compagnie 😉 . Blague mise à part, j’espère que tu ne t’ais pas fait une entorse ?
      Concernant le temps partiel, je te remercie de ton message de soutien qui m’encourage à persévérer en ce sens 🙂 .

  8. Je te comprends tellement !! Perso, j’ai tous mes vendredis et c’est le rêve !
    J’espère que tu trouveras l’équilibre qu’il te faut 😉

    1. Tous les vendredis, c’est le top en effet 🙂 . Merci pour ton message, je croise les doigts pour que ce rêve devienne réalisable.

  9. Euh, t’es au courant qu’un arrêt de travail, c’est fait pour se reposer ?? 😉 Je suis impressionnée en tout cas ! Moi aussi, je rêve d’un temps partiel en ce moment… Je te souhaite de l’obtenir. Des bisous

    1. Euhhhh oui mais c’est trop tentant de réaliser tout ce que tu as laissé en jachère depuis des mois 😉 .
      J’ai l’impression qu’on est nombreuses à vouloir consacrer plus de temps à nos enfants !
      Bisous et bonne journée à toi.

  10. Tu as effectivement bien profité, peut être encore plus car y savais que c’était court ?
    C’est chouette pour le temps partiel, si tu peux ! Toutes mes amies qui le font, ne le regrette pas ! Moi, ce serait compliqué car l’activité que je suis ne s’arrête pas le mercredi et ne pas être payée et avoir un œil toujours sur le boulot, c’est moins sympa !! mais là, je compte bien profiter la fond de ces 6 mois qui s’étalent devant moi !!

    1. Je pense aussi que j’ai optimisé au maximum afin de ne rien regretter. Ces moments seule à la maison sont tellement rares… Je suis d’accord avec toi, certains jobs sont difficilement compatibles avec le temps partiel.
      Profite, profite, profite ! 🙂

  11. Tu as bien raison : les moments de qualité avec ses enfants n’ont pas de prix.
    Pour y parvenir, je me suis carrément reconvertie et maintenant, je suis libre de mon emploi du temps. En étant assistante maternelle, je suis désormais libre de décider quels jours je souhaite travailler, combien de semaines de vacances par an je veux et à quelle heure je veux finir ma journée. Alors, même s’il y a parfois de grosses galères, et que, malgré tout ça, on se rend compte que les enfants ont besoin d’encore plus, de toujours plus, je ne regrette pas une seconde ce choix. Voir grandir ses enfants, comme tu le dis si bien, ça n’a pas de prix. Et passer de vrais moments, sans courir, avec eux, c’est essentiel. J’espère que tu parviendras à faire de ton rêve une réalité ! 🙂

    1. Merci pour ton commentaire qui me conforte en plus dans mon envie 🙂 . Très bonne journée à toi !

  12. Je te comprends parfaitement. Je suis en arrêt depuis Juin (déjà) car je me suis fait opérer de l’apendicite et que je suis actuellement enceinte (pas une maladie mais les petits soucis à côté fond que). Et même si je dois me reposer mes journées sont loin d’être improductive. Je m’occupe de la maison, chose que tu n’as pas autant le temps de faire quand tu rentres à 18h30 (fini le panier de linge sale qui déborde !), j’ai fait quelques sessions peintures (seulement les plinthes donc assise par terre c’est pas trop fatiguant) et puis j’ai ouvert mon blog et je suis en train de développer un nouveau projet. Bref c’est pas des vacances en fait lol. Mais surtout je peux emmener ma fille TRANQUILLEMENT le matin à l’école et aller la chercher le soir (heureusement parce que je ne sais pas comment elle aurais réagi si elle avait du aller à la garderie :/). Et ce dernier point est le plus important, je peux mieux profiter du temps avec ma fille (même si c’est plus fatiguant en ce moment) du coup je te comprends quand tu souhaites un temps partiel. Je ne sais pas encore ce que sera mon retour au travail après mon congé parental.
    J’espère pour toi que tu pourras faire de ton projet une réalité 🙂

  13. Merci pour ton commentaire 🙂 . Je vois que tu ne chômes pas toi non plus 😉 . C’est chouette d’avoir des projets !

  14. Je vois que tu n’as pas chômé pendant cette période et que tu as beaucoup réfléchi.
    J’espère que tu arriveras à obtenir ton temps partiel alors, je ne me verrais pas non plus retravailler à temps plein mais je sais que l’on pas toujours le choix.
    Bisous

    1. Je l’espère de tout cœur ! 🙂
      Bisous et bonne soirée à toi

  15. J’espère que tu pourras avoir ton temps partiel et que ces rêves de jolis mercredis deviendront réalités.

    1. Merci c’est gentil, j’espère aussi !

Laisser un commentaire