Moi maman, j’ai eu peur d’avoir peur

ai-eu-peur-avoir-peur

J'ai eu peur d'avoir peur. Dit comme ça, cela peut sembler étrange mais à entendre (trop) souvent qu'il faut profiter de son enfant, que ça passe vite, qu'on le couche bébé un soir et qu'on le retrouve ado le lendemain, cela m'a fait peur.

J'ai crains de ne pas en profiter suffisamment alors que c'est tout le contraire. J'ai eu peur de ne pas voir les mois passer alors que je suis capable de me remémorer de tas d'anecdotes. Je vois ma Louloutte grandir, peut-être pas chaque jour, mais je note ses progrès constants au moins chaque semaine. Cela se traduit par des "elle peut ouvrir la porte seule maintenant" , "son pantalon est devenu trop court" , "ses cheveux ont encore poussé" . De ce point de vue là, j'ai eu tort de m'inquiéter, je sais que je ne suis pas passée à côté de sa petite enfance.

J'ai aussi lu et entendu que pour beaucoup de mamans, se séparer des objets de l'enfance était difficile. Alors j'ai aussi redouté ce moment. Et si moi aussi, cela me faisait quelque chose ? Si moi aussi, je ressentais de la tristesse et de la nostalgie ? Et bien vous savez quoi ? Je vis ce désencombrement depuis quelques mois et je n'ai jamais eu à déplorer la moindre larme ou un quelconque soupçon de regret. Les choses sont ainsi. Peut-être suis-je trop terre à terre, trop ancrée dans le présent et ma réalité ? Je ne sais pas mais ce dont je suis sûre, c'est que je n'ai pas d'affect avec les objets. Ils entrent dans ma vie au moment où j'en ai besoin et en ressortent lorsque leur inutilité devient criante.

ai-eu-peur-avoir-peur

Les bons côtés

Je reconnais avoir la capacité à voir facilement les bons côtés au détriment des mauvais. Ma fille grandit et cela me va bien. Comme je vous disais, une partie du matériel de puériculture s'en est allé. Tant mieux, cela me fait de la place dans l'appartement. Ma fille est en pleine phase d'apprentissage de la propreté. Parfait, on pourra ainsi dire adieu aux couches, à leur achat, à la place qu'elles prennent dans le placard et cela fera toujours un truc de moins à transporter quand on sort. Les purées maison sont finies depuis belle lurette et j'en suis bien heureuse. Autant j'ai aimé préparer ses petits plats à ma Louloutte, autant j'étais bien contente d'arrêter pour retrouver un peu de temps libre. Ma fille mange seule, mais quelle délivrance ! On peut maintenant se sustenter sans s'arrêter toutes les vingt secondes pour lui donner la becquée ou pour ramasser les aliments tombés ailleurs que dans sa bouche. On va même au resto avec elle^^

Ce sont ces petites évolutions du quotidien qui, ajoutées les unes aux autres, me font certes dire adieu au monde des bébés mais sans nostalgie. Vraiment, j'ai eu tort d'avoir peur, je me suis inquiétée pour rien. A chaque étape son lot de bonnes choses et d'inconvénients. Il suffit seulement de regarder du bon côté.

 

maman-ai-eu-peur

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Instagram

26 Replies to “Moi maman, j’ai eu peur d’avoir peur”

  1. Constater que les enfants grandissent vite ne signifient pas être passé à côté de leur petite enfance. C’est aussi se dire que ce n’etait il y a pas si longtemps qu’ils étaient encore bébé ! Je me le dis régulièrement, sans pour autant ne pas être heureuse dans la période dans laquelle on est ! 🙂
    Et comme pour toi, je suis très heureuse d’avoir commencé à me délester des affaires de bébé (oui elle n’à que 5 mois num 4, mais j’ai déjà commencé !! Quel gain de place !)

    1. Tu n’as pas perdu de temps mais je le comprends car comme tu dis, quel gain de place !

  2. C’est exactement ça d’autant qu’à vivre dans la nostalgie, on oublie de profiter du moment présent. Eh oui les bébés deviennent des enfants puis des ados et nous, nous vieillissons. C’est le cycle de la vie. Autant savourer chaque étape et ne pas avoir de regret quand tu passes à la suivante 😀

    1. Nous avons la même réflexion 😉

  3. Actuellement enceinte, je me dis deja qu’il faut que je profite. Dilemme entre ralentir le temps pour profiter, et l’accélérer pour rencontrer cet enfant que je porte …

    1. C’est toute l’ambivalence des sentiments 🙂

  4. Profiter de chaque période et en voir seulement le bon côté, on est d’accord sur toute la ligne 🙂

    1. Merci pour ton commentaire 😉

  5. La peur existe parce qu’on nous répète encore et encore les mêmes choses. Alors que tu as raison le tout est de profiter de chaque instant. Nos enfants grandissent. Et heureusement! Quant au matériel, j’ai juste gardé ses premières chaussures. Le reste est parti sans que cela me fasse quoi que ce soit. Chaque âge ses plaisirs!
    Grosses bises Cécilia

    1. Tu sais Marie, la seule chose que je souhaitais conserver de ma Louloutte était ses premières chaussures… mais le sort en a décidé autrement car nous avons perdu l’une d’entre elles lors de notre séjour à Lisbonne l’année dernière 🙁 Le plus cocasse est que c’est précisément pendant ce séjour que ma fille a fait ses premiers pas !
      Grosses bises à toi

  6. je pense que je pensais comme toi avant leur entrer à l’école…. Apres vraiment les choses se sont accélérés…. le fait d’en avoir 3 aussi fait que parfois je ne sais plus qui a fait quoi a quel age ….. Mais je n’ai pas forcement la nostalgie qu’ils ne soient plus bébé, j’aime les voir grandir…. par contre clairement j’aimerai pouvoir ^profiter plus d’eux, d’ou aussi mon désir en ce moment de changer de secteur d’activité pour être plus présente et ne plus avoir besoin de les trimbaler partout… bref, par contre je suis trop d’accord sur le matériel de bébé et les couches 😉

    1. Je te souhaite de trouver ce que tu souhaites afin que ta vie de famille soit comme tu le désires. C’est tellement important de passer du temps avec ses enfants 🙂

  7. J’ai peur aussi….tout le temps. Mais j’essayé de profiter de chaque instant je sais qu’ils sont précieux.

    1. Encore plus que les diamants 😉

  8. Veux-tu un autre enfant? Je comprends ta dynamique, je l’ai ressentie aussi pour mes aînées, et bien-sûr que je suis heureuse de voir grandir mon 3ème bébé, le contraire serait affreux, mais c’est vrai qu’avec la dernière, ce n’est pas « Je tourne une page jusqu’au prochain ». C’est: je tourne une page. Je dis au revoir à cette partie de ma vie. Déjà. Ça nous renvoie à notre propre fin, à notre propre vieillesse finalement.

    1. Je n’avais jamais envisagé cela sous cet angle mais tu as raison. Voir nos enfants grandir, c’est aussi se voir vieillir… Personnellement, je préfère ne pas trop y penser 😉

  9. Je pense que si on profite vraiment de chaque période, on ne devrait pas avoir trop de regret. De toute manière chaque période à ses cotés positifs et négatifs. Et puis heureusement qu’ils évoluent 🙂

    1. Parfaitement résumé Claire ! 🙂

  10. je suis exactement comme toi pas trop nostalgique

    1. Sans que tu me le dises, je m’en serais doutée 😉

  11. Chaque âge à son avantage, moi aussi je suis contente de voir ma fille grandir mais je dois bien avouer que parfois j’aimerais encore qu’elle soit petit bébé peut-être parce que je sais que je n’en aurais pas d’autre et que j’ai du mal avec cette idée 😉

    1. J’ai l’impression que ce sentiment de nostalgie revient en effet plus souvent chez les mamans dont c’est le dernier enfant…

  12. Super ton article! Je dois reconnaitre que j’ai souvent aussi peur.. de manquer quelque chose ou d’oublier, peur de ne pas assez profiter ou pas correctement.^^

    1. C’est alors tout l’intérêt du blog dans ce cas précis car pour ma part, il me permet de garder une trace de notre parcours 🙂

  13. Je suis complètement sur la même longueur d’onde que toi. J’aime regarder ma fille grandir et je ne regrette pas la période bébé. Parfois, je me dis que c’est peut-être parce que je sais que normalement, il y aura un deuxième bientôt mais je ne suis pas sûre car je me suis toujours plus vue avec des enfants que des bébés.
    Je n’ai jamais eu cette peur d’avoir peur, je prends comme ça vient et je profite de chaque instant!
    Par contre comme toi, je serai heureuse le jour où je me débarrasserai de toute la puériculture qui m’encombre… Je garde tout pour bébé 2 et je ne sais plus où mettre! Vivement qu’on puisse tout mettre sur Vinted, le bon coin et faire les vides grenier!

    1. Ce jour là, crois-moi tu redécouvriras l’espace de ton habitat 😉

Laisser un commentaire