Je me suis réconciliée avec mon anniversaire

anniversaire

Je crois que je peux le dire aujourd’hui avec certitude, je me suis enfin réconciliée avec mon anniversaire. Cela doit vous paraître bizarre que l’on puisse avoir des discordances avec son anniversaire mais chez moi, c’est un fait avéré. D’aussi loin que je me souvienne, aucun de mes anniversaires ne m’a réjouie au point de m’en laisser des souvenirs incroyables. Quelques uns ont tout de même sorti leur épingle du jeu mais pas suffisamment pour que je m’enthousiasme à l’approche de cette date.

Pourquoi je n’aimais que moyennement mon anniversaire

Il y a plusieurs raisons à cela et la plupart trouvent leur origine dans la date. Je suis née en hiver, un 17 décembre. Une date à priori banale mais pas tant que ça en y regardant de plus près. Elle implique en effet quelques contraintes. Je sais, ceux et celles nés un 1er janvier, un 29 février, un 1er novembre ou un 25 décembre me diront que leur date est pire que la mienne et j’approuverai leurs paroles sans discuter. Mais voilà, avoir son anniversaire à 7 jours de Noël, j’ai jamais trouvé cela génial.

Lorsque j’étais enfant…

  • On a trop souvent confondu mon anniversaire avec Noël. J’ai le souvenir que mes parents cumulaient sans complexes mon cadeau de Noël et celui de mon anniversaire en un seul. Evidemment, je comprends bien le coût financier engendré par l’achat de deux cadeaux à une semaine d’intervalle, qui plus est à une période de l’année si riche en dépenses. Mais cela m’a laissé un goût un peu amer. Je trouvais cela injuste car je n’y étais pour rien d’être née à cette période. Remarquez, mes parents non plus. Cependant, à défaut de changer ma date de naissance, il existait selon moi une solution pour contourner le problème. Mettre un peu d’argent de côté à un moment de l’année où les cordons de la bourse étaient moins tendus et le ressortir à mon anniversaire. Bien que simple à appliquer selon moi, cette solution n’a jamais vu le jour. Dommage. Je me suis dès lors toujours promis de ne jamais reproduire cette erreur si j’avais un enfant né à cette période de l’année. J’ignorais alors que cette hypothèse s’avérerait juste (une part de Nostradamus devait sommeiller en moi).
  • Les anniversaires ont rarement été superbement fêtés en famille. De ce que je me souvienne, les gâteaux avec bougies étaient rares. J’imagine que ce non-festoiement d’une date pourtant importante a eu une répercussion sur la vision que j’ai eu d’elle arrivée à l’âge adulte. Car c’est vrai que je ne la perçois pas comme THE date. J’ai pour ma part toujours préféré Noël à mon anniversaire.
  • Mes fêtes d’anniversaire entre copines en plein de mois de décembre restreignaient grandement le choix des activités. C’est toujours plus difficile de jouer au ballon dans le jardin quand il fait 2 degrés dehors qu’en plein été. Les nés au printemps n’ont souvent d’ailleurs pas conscience de leur chance !

A l’âge adulte

  • Même une fois adulte, la perspective d’aller me geler dehors pour sortir le soir de mon anniversaire me coupait toute envie.
  • Je n’aime pas l’hiver, son froid et ses arbres dépouillés, ses jours trop courts et ses nuits qui tombent à 17h00. Je trouve cela déprimant. Heureusement que les illuminations de Noël rehaussent le ton de ces couleurs sombres et maussades.
  • Niveau cadeaux, c’est un peu relou d’être née un 17 décembre. Si je laissais la parole à Papounet, il aurait de quoi vous en parler… A chaque fois qu’il veut m’offrir des fringues, il se retrouve face à des robes et des hauts pailletés spécial Réveillon. C’est tout juste si on ne lui offre pas les cotillons avec le ticket de caisse… Quant à acheter en novembre pour éviter ces fameux vêtements pailletés de Noël, c’est inenvisageable. Enfin si précisément, c’est envisageable mais non réalisable. La faute aux délais d’échange et de remboursement n’excédant pas 30 jours à cette période de l’année quand ce n’est pas 15. Je sais que ça saoule Papounet qui me répète assez souvent que c’est chiant d’avoir son anniversaire à une semaine de Noël. Je sais chéri, je sais.

Mais depuis deux ans, mon anniversaire ne me gêne plus

Ma fille a eu la délicieuse idée de naître deux jours avant mon anniversaire, ce que j’ai vu comme le plus beau cadeau que je n’ai jamais reçu de toute ma vie. Je sais d’ailleurs qu’aucun autre ne pourra jamais égaler celui-ci.

Ce qui change :

  • Décembre est devenu un mois de grande joie. Même si les températures sont toujours froides et les nuits aussi longues, il y a maintenant un grand événement à fêter, l’anniversaire de Louloutte. Je commence à y penser dès le mois de novembre. Je réfléchis au choix de son cadeau d’anniversaire ET à celui de Noël.
  • Ceci faisant, mon anniversaire arrive au second plan et cela me convient parfaitement. Auparavant, je n’appréciais guère que l’on m’évoque le sujet, maintenant je dévie sur l’anniversaire de ma fille.

Dorénavant, le sapin de Noël qui embellit le salon sera encore plus beau avec une petite fille qui s’extasie devant. Les matins tristounets de décembre seront assurément égayés par l’ouverture chaque matin du calendrier de l’Avent. Celui dont je vous parlais dans cet article. Enfin, je suis dans l’expectative des premiers dessins que m’offrira ma Louloutte pour mes prochains anniversaires 🙂

◊◊◊

C’est ainsi et grâce à toutes ces petites et grandes choses que je me suis enfin réconciliée avec mon anniversaire et par la même occasion avec le mois de décembre. Comme quoi, tout est possible…

•••

PS : N’oubliez pas qu’il y a 40 euros de crédit à gagner chez Popcarte. Le jeu concours est disponible dans mon dernier article. N’hésitez pas à y participer !

 

 

30 Replies to “Je me suis réconciliée avec mon anniversaire”

  1. Ah je veux bien te comprendre. Ma maman est née le 23 décembre et je l’ai toujours entendu dire les mêmes choses que toi, notamment au niveau des cadeaux ou plutôt du cadeau car elle n’en avait qu’un et le gâteau c’etait la bûche…pas très fun non ! Alors avec ma soeur il nous tient à cœur de lui faire deux cadeaux ! Et puis j’en comprends aussi que tu sois plus heureuse de fêter l’anniversaire de ta puce que le tien, rassure toi c’est la même chose même si ça ne tombe pas en même temps…nos anniversaires deviennent presque des non-évènements en comparaison à ceux de nos enfants 😉

    1. C’est chouette que ta sœur et toi soyez attentives à faire deux cadeaux à votre maman. Bravo à vous deux ! Je suis sûre qu’elle doit en être très touchée 🙂

  2. Tu recevras aussi le traditionnel collier de pâtes de la part de ta fille !
    Heureuse de lire que le mois de décembre à changé de note pour toi. C’est incroyable l’impact que les enfants peuvent avoir sur nous. ! Et puis maintenant ta fille a de la chance car elle aura toujours plein d’attention pour son anniversaire !

    1. Oui c’est fou à quel point cela peut changer les choses. Je n’imaginais pas auparavant pouvoir un jour me réconcilier avec mon anniversaire et finalement… Devenir maman donne vraiment du relief à nos vies.

  3. Idem chez nous, je suis du 12/12, et mon aîné du 23/12. Mais je veille toujours à ce que son anniversaire soit fêté séparément, quitte à réunir la famille quelques jours avant.

    1. Chouette, on fait parties du même club toi et moi 😉 . Tu fais bien de fêter l’anniversaire de ton fils à une autre date que Noël, c’est tellement important de dissocier l’un de l’autre 🙂

  4. Mon mari est né fin décembre et n’a pas non plus franchement aimé avoir son anniversaire groupé avec Noël!
    Nous avions un peu cette crainte avec ma fille qui était prévue pour début janvier. Finalement, elle est née 2 jours après terme ce qui retarde un peu.
    Mais nous fêtons les deux fêtes distinctement.
    J’ai également opté pour les demi-anniversaires, au moins ça permet d’étaler les cadeaux. Ma fille est gâtée par la famille à Noël et son anniversaire. Nous prenons, le relais pour le reste même si nous essayer de consommer en conscience et limiter la quantité de cadeaux 🙂

    1. Je fais également attention au nombre de cadeaux. De notre part, elle n’aura qu’un cadeau pour son anniversaire et un autre pour Noël car elle en recevra aussi des papys-mamies et des oncles-tantes. C’est déjà beaucoup je trouve…

  5. Moi je n’aimais pas mon anniversaire parce que c’est une année de plus mais l’arrivée de Charlie a tout changé^^

    1. Je comprends tout à fait. Beaucoup de choses se relativisent quand on devient maman 🙂

  6. Moi je suis née en été et cela a son lot de contraintes aussi. Ce sont les vacances les copains sont jamais tous là en même temps.

    1. C’est vrai que c’est compliqué de fêter ses anniversaires avec les copains dans ce cas là. Il en manquera toujours à l’appel…

  7. Mon grand est de janvier. Ma 2ème de février. Donc on fête l’anniversaire des deux en même temps fin janvier, justement pour s’éloigner un peu de Noël ! Et je comprends la frustration de ne pas avoir de cadeau pour son anniversaire ni même de bougies. A l’âge adulte, c’est moins important mais enfant ce sont des choses qui font rêver

    1. Oui tout se relativise à l’âge adulte et heureusement ! 😉

  8. Mais comme je te comprends !!!! Je suis née un 28 novembre (oui je sais c’est demain ;)) et effectivement, comme toi, le fêter avec les copains copines à l’école c’était pourri de chez pourri !!!
    En revanche, j’ai toujours eu des bougies. L’arrivée de mes 30 ans fut une consécration (je les attendais depuis longtemps), mais étrangement, je vois les gens vieillir autour de moi et ils me font de plus en plus peur avec leurs soucis de santé…
    Donc les 31 vont piquer un peu plus je pense.
    Bonne préparation d’anniversaire, pour ma part ce sera raclette 😉

    1. Héhé demain ! Tu sais quoi, j’adore la raclette :-). Avec un peu d’avance, je te souhaite un joyeux anniversaire !

  9. Chez nous le mois de décembre est plutôt chargé : ma meilleure amie est du 4, mon frère du 5, ma belle mère du 23 et le parrain de Mister M du 26 😉 Alors avec Noël en plus c’est un mois très festif !
    Pour ma part je suis née en juillet et enfant je voyais surtout l’aspect négatif : pendant les vacances scolaire c’est moins facile d’inviter les copines parce que tout le monde est parti en vacances justement ! Alors bien souvent mes parents organisaient une fête avec mes amis d’école un peu en avance, en juin 😉

    1. Je comprends que la période estivale ait été galère pour l’organisation des fêtes d’anniversaire. Je te dis, les nés au printemps n’ont pas conscience de leur chance alors qu’ils cumulent tous les bons côtés…
      Dis donc, c’est un vrai marathon culinaire que tu fais chaque année toi ! Bon courage;-)

  10. les anniversaires avec des enfants changent tout

  11. Pas faciles, les anniversaires de Décembre ! Bises !

  12. Je suis née le 14 janvier et j’ai exactement le même ressenti que toi surtout sur le cadeau.. . Moi j’ai tout fait pour ne pas avoir de bébé qui naîtra entre décembre et janvier pour éviter qu’il vive la même chose.. ma fille aînée était prévu pour octobre et j’avais dit à cet essai la que si ça ne marchait pas on arrêtait pour 3 mois !! Enfin encore maintenant je suis toujours pas fan de mon anniversaire. .. c’est comme ça 😉

    1. Ah oui quand même ! Le traumatisme est important pour en arriver à cela 😉

      1. je dirai pas traumatisme quand meme ( y a des choses bien plus grave ) mais oui j’avais pas envie que mes enfants vivent ca…

        1. Je comprends. Personne ne souhaite reproduire sur ses enfants ce qui a été blessant pour soi-même 🙂

  13. Il est chouette ton billet… ici aussi, mon anniversaire perd de son importance avec les années et surtout je préfère 1000 fois fêter ceux de mes enfants que le mien…

    Alors profite bien de ce beau mois de décembre qui s’annonce ! (et bravo, tu as réussi à caser ta date d’anniversaire pour pas qu’on t’oublie 😉 )

    Bises

    Virginie

    1. lol Non je t’assure que ce n’était pas mon intention. Et puis, Hellocoton vous le rappellera 😉
      Je suis d’accord avec toi, les anniversaires des grands deviennent anecdotiques par rapport à ceux des enfants !
      Bises

  14. Je peux comprendre que tu n’aies pas aimé ton anniversaire pendant longtemps… J’ai la chance d’être née en juin du coup ça coupe l’année et c’est idéal je trouve. Heureusement, tu as eu le plus beau des cadeaux il y a bientôt 2 ans et je suis heureuse de lire que ça t’a réconcilié avec ton anniversaire.

    1. Je trouve aussi que mai et juin sont d’excellents mois de naissance, en tout cas, pour les fêtes d’anniversaire 😉

Laisser un commentaire