Ma fille mange comme un petit goret

Warning ! Cet article « Ma fille mange comme un petit goret » n’est pas nouveau. Il a été publié pour la première fois le 18 mai 2017 sous le titre « Ma-fil-le-man-ge-com-me-un-co-ch-on ». Désolée de l’écrire ainsi mais je soupçonne deux mots clés de cette phrase d’être à l’origine du hacking de l’article en question.

Je vous explique tout. Depuis plusieurs jours, je reçois pas moins de 400 commentaires indésirables sur cet article. J’ai testé plusieurs widgets anti-spams, rien n’y fait. Cet article étant vérolé, je préfère le supprimer et le rééditer sous un autre nom avant qu’il ne contamine mon blog tout entier. Le voici :

PS : Pour vous situer, ma fille avait 17 mois à la rédaction de ce post.

◊◊◊

Depuis qu’elle s’essaie à s’alimenter seule, ma fille mange comme un petit goret. C’est simple, j’en suis à un point où je me tâte à rebaptiser notre appartement « La Porcherie » .

Tout le monde me le dit et c’est vrai. Elle est encore petite, c’est normal qu’elle ne sache pas manger correctement. Jusque-là, je suis d’accord mais de là à redécorer maculer la nappe, le sol, mes vêtements, les siens, nos cheveux, faut pas abuser. Si encore, elle ne le faisait pas exprès. Mais non. Je vois bien qu’elle se régale d’étaler avec ses deux mains (une seule, c’est pas drôle) sa compote sur la nappe. Je sens bien qu’elle me teste lorsqu’elle met sa tasse d’eau dans l’assiette de purée (après lui avoir maintes fois dit non). Je vois bien qu’elle me provoque quand elle jette sa cuillère à terre pour manifester sa colère.

Et moi, dans tout ça, je sens bien que ça m’agace de plus en plus. Sauf que je vois bien aussi que ce n’est pas l’attitude à adopter. « Zen, soyons zen » chante Zazie. Mouais, plus facile à dire qu’à faire.

Il faut pourtant ne pas se laisser déborder et garder le contrôle de la situation (sans s’énerver !). Je n’oublie pas que JE suis l’adulte et que mon comportement est déterminant dans la gestion de cette dernière. Et surtout, il faut penser à la suite et au cercle vicieux susceptible de s’installer. « Je stresse donc Louloutte le ressent, donc ça ne se passe pas bien, donc ça m’énerve… » et hop, on reprend la boucle à son début.

Mes solutions pour rester zen face à mon petit goret

  • Aborder les repas avec sourire et enthousiasme (même si je fais parfois semblant)
  • User de la diversion pour désamorcer les petits conflits qui pourrissent nourrissent le quotidien d’une vie de famille
  • Passer le relais à quelqu’un d’autre.  Plus dans mes rêves que dans la réalité parce que j’ai un Papounet à la maison qui n’a aucune patience et qui capitule à la première difficulté 🙁
  • Respirer un bon coup quand je sens que ça commence sérieusement à me chauffer
  • Pester en cachette dans la cuisine (ça soulage !) et revenir tout sourire dans le salon finir le repas 🙂

Enjoy !

◊◊◊

Et chez vous, ça se passe comment les repas ?

17 Replies to “Ma fille mange comme un petit goret”

  1. J’espère que cette réédition permettra de résoudre le problème… ici aussi les repas sont un peu ma hantise !

    Virginie

    1. Et bien malheureusement, non, cet article est toujours spamé 🙁 . Je pense que le texte en totalité a été hacké…
      Pas toujours simple les repas finalement 😉

  2. Ahahhaha « la porcherie »…. j’imagine que je pourrai appeler la salle à manger pareil chez moi…
    Ma fille essaye de maîtriser la cuillère mais parfois, hein, c’est biiiien plus rapide de prendre la purée à pleine main n’est ce pas ?

    Pour l’occuper le lui colle donc deux cuillères dans les mains, et je la nourrie avec une troisième… Je ne lui laisse pas encore son verre d’eau sur la table sinon cela fini en piscine, mais je lui en propose régulièrement…
    Bref, ce n’est pas la meilleure période hein !!!
    Bon courage (j’espère que tu n’auras plus de spams…)

    1. Je connais bien le problème piscine sur la table… Si cela peut t’aider, j’ai acheté la tasse Munchkin qui ne se renverse pas.

  3. Non mais excellent, ma fille est exactement comme la tienne, un vrai goret ! On a beau essayer de protéger sa tenue au maximum, rien à faire, elle en a dans les cheveux, sur les jambes…partout !!! C’est dingue, je me demande toujours comment elle fait. Et en plus, elle veut manger toute seule donc ça n’arrange pas les chose, je fais comme maman BCBG je lui mets une cuiller dans la main et j’essaie de la nourrir tant bien que mal…bref on fait avec les moyens du bord !!

    1. Moi aussi, je trouve très pratique d’avoir deux cuillères. Une pour elle, une pour moi. Cela permet de gagner un temps fou et de rattraper les dégâts 😉 .

  4. Zut, j’espère que tu ne vas pas finir par devoir supprimer ton article…
    Ici aussi c’est toujours l’apocalypse les repas… Je cherche toujours la solution pour qu’elle ne retourne pas la cuillère avant qu’elle arrive dans la bouche, qu’elle ne redécore pas la nappe, qu’elle ne fasse pas chef d’orchestre avec la cuillère pleine…

    1. Oh comme je visualise bien la scène ! Figure toi que Louloutte faisait encore la même chose il y a de cela 2-3 semaines. Elle prenait sa cuillère comme on lèche une glace. Un jour, une fille de la crèche lui a fait remarquer toute la nourriture qu’elle n’avait pas pu manger (parce que tombée au sol) en lui montrant ce qu’il y avait par terre. Et bien je peux te dire que cela a été radical, comme un déclic. Elle a dû trouver cela fort dommage car depuis, elle fait attention !

      1. Merci de l’astuce!! J’essaierai ça la prochaine fois! 😉

  5. ah c’est vrai qu’en temps que parent on aimerait qu’ils deviennent autonomes et mangent seule mais en contrepartie quand ils commencent, parfois la cuisine s’apparente un champ de bataille. Il y en a autant par terre que dans leur bouche, voire sur les cheveux !!
    Bon le mien bien sûr refuse de toucher les aliments quand je lui tends mais ouvre grand la bouche 😀

    1. L’essentiel est qu’il s’alimente hein 😉 . Moi aussi, je suis pressée qu’elle s’alimente correctement car les murs, le sol, les rideaux et la chaise haute en ont pris pour leur grade 😉

  6. Bein, nous avons avons opté pour la diversification menée par l’enfant (DME) alors les petits cracras, je connais. C’est un choix que nous assumons. Bébé a pu gouter des aliment cuits ou crus, pas mélangés et dans l’ordre qu’il souhaitait. Ce fût une très bonne expérience mais ça demande du temps et je comprends très bien que ça ne corresponde pas à la majorité des parents . Maintenant à 2 ans 1/2 ex bébé manie très bien la cueillère et la fourchette et reste fan (de carotte) de légumes crus à grignotter. Quand à ta fille, patience (oui je sais c’est fatigant), tous les enfant arrivent à manger proprement. -:)

    1. Tu as raison, tous les enfants mangent un jour proprement 😉 . C’est chouette d’avoir pu mettre en place la DME. C’est quelque chose que j’ai découvert trop tardivement pour le mettre en place et c’est un regret.

  7. J’espère que tu as résolu ton problème de spam et de petit cochon lool.
    Ici c’était carnage à domicile (moins maintenant) au point que j’avais fini par sacrifier une petite couverture que je mettais au sol sous la chaise afin de préserver l’environnement inférieur au moins. Ca m’a permis de moins faire le ménage… Si çà peu t’aider;-)

    1. Oh non les problèmes de spams ne sont absolument pas résolus, à mon grand désarroi…
      De mon côté, j’ai acheté une nappe en plastique (plus facile à nettoyer que celle en tissu) et je mets deux bavoirs à ma fille. Un intégral + un normal !

  8. J’avais laissé sous le premier article un commentaire pour dire que j’avais le même à la maison. Eh bien c’est toujours le cas ^^ mais il y a quand même du progrès ^^

    1. Ici aussi je te rassure, le niveau de propreté a également progressé 😉

Laisser un commentaire