Le sac à langer ou l’indispensable remplacé par…

Pour les sorties avec ma fille, l’emploi d’un sac à langer était une évidence. Tous les parents que je connais en avaient un. Les poussettes que je croisais dans la rue étaient toutes pourvues d’un sac à langer accroché aux poignées. Une évidence je vous dis. J’ai donc joué les moutons de Panurge et ai docilement fait l’acquisition d’un sac à langer comme tout le monde. J’ai choisi un grand format, me disant que plus j’aurais de place, mieux ce serait. Erreur…

Mon sac à langer à l’usage

Première réflexion : je le trouve trop grand pour sortir le temps d’une promenade. Du coup, ça le rend encombrant. Je tape dedans avec mes pieds lorsque je le place à l’arrière de la poussette. Forcément, je ne trouve pas cela très pratique surtout lorsque je suis pressée.

Deuxième réflexion : trop grand pour les promenades avec ma fille (voir mon Top 10 des indispensables pour sortir avec bébé) mais trop petit pour l’utiliser comme sac de voyage le temps d’un WE.

Troisième réflexion : pas pratique de tenir le sac à langer d’un bras, le bébé de l’autre lorsque le premier glisse inexorablement vers le sol. Essayez de rattraper le sac en évitant de faire tomber votre enfant, vous verrez, c’est du sport…

Quatrième réflexion : mon sac à langer n’est pas entièrement lavable. C’est à dire que le fond du sac est en carton et est fixé à l’intérieur… Autrement dit, impossible de le passer en machine à laver. Clairement, c’est le truc que je n’aime pas du tout. Ce sac voyage partout. Il va de la voiture aux toilettes des aires d’autoroutes en passant par le sol d’une salle d’attente pour finir sur le canapé. Coucou microbes et saletés, bienvenue à la maison !

Personnellement, j’ai rapidement compris que ce sac à langer ne me convenait pas.

Mon sac à dos, l’alternative

J’ai donc ressorti mon bon et vieux sac à dos tout simple mais hyper léger et surtout lavable. J’en suis à un point où je le féliciterais presque quotidiennement d’être un jour entré dans ma vie 🙂 ! Quelle liberté retrouvée, avoir ses deux bras pour porter bébé, le laver autant de fois qu’on veut (je parle du sac, hein). Non, vraiment, je ne regrette pas mon choix. Seul inconvénient (il en faut bien un) : il n’a pas de multiples pochettes comme le sac à langer.

Mon astuce pour m’y retrouver, je range les affaires par catégorie dans des sacs en plastique de couleur. Le rouge pour les vêtements de rechange, le blanc pour les couches, liniment, cotons, etc.. et le jaune pour la nourriture.

Et le tour est joué !

2 Replies to “Le sac à langer ou l’indispensable remplacé par…”

  1. Pas bête l’idée du sac à dos. Et cette histoire de classement par couleurs de sac ! Wahou, il fallait y penser !!!!

    1. Élémentaire mon cher Watson 😉 Non, je plaisante of course ! 🙂

Laisser un commentaire