La petite qui ne voulait manger que des pâtes

petite-voulait-manger-pâtes

Depuis plusieurs semaines, je constate un changement de comportement alimentaire chez ma fille. A deux ans (et 4 mois), elle rechigne de plus en plus à manger de nombreux aliments type légumes et fruits et réclame sans arrêt des pâtes ! Sachant que cette période arriverait tôt ou tard, j'ai tout fait pour la repousser le plus possible. 

Comment ça ?

Nous n'avons pas, comme beaucoup de familles je pense, une alimentation hyper diversifiée ni parfaitement équilibrée. C'est pourquoi je ne souhaitais pas que ma fille mange comme nous trop tôt. Les menus de la crèche sont élaborés par une nutritionniste donc pas de souci à se faire de ce côté là. Le soir, en revanche, j'ai tenu à ce qu'elle mange jusqu'à ses deux ans des petits plats Blédichef pour ne pas les citer. Au grand dam, je dois dire, de Papounet et de certains de mes proches qui ne comprenaient pas pourquoi je m'obstinais avec ces plats tout prêts. Sauf que moi, je savais parfaitement ce que je faisais. J'étais sûre que ma fille ne voudrait plus manger de ces plats équilibrés lorsqu'elle aurait découvert les joies des coquillettes, spaghettis bolo et autres délicieuses patates au beurre. Grand bien m'a pris de tenir tête à ceux qui me suggéraient le contraire car je vous le donne en mille, Louloutte est maintenant résistante à certains légumes et fruits. Pire, elle manifeste même une crainte à la vue de nouveaux aliments.

Son changement de comportement alimentaire

Ce retournement de situation s'est fait en quelques semaines et de façon limite sournoise. Un jour, elle aimait un plat et je criais victoire, le lendemain, elle le repoussait et ma certitude partait, avec le contenu de l'assiette, à la poubelle. Pareil pour ses compotes préférées, son camembert adoré et ses petites bananes chéries ; pas de jaloux, tous dans le même bateau. J'aime, j'aime pas. Je veux, je veux pas. Oui, non. L'heure du bal sonne à chaque repas et c'est parti pour la valse entêtante de l'indécision.

L'autre petite blague consiste à manger des fruits à la crèche et à repousser ceux de la maison en disant "J'aime pas". Si ce ne n'est pas de la provocation, ça y ressemble...

Des pâtes, des pâtes, oui mais des P....

Ne me remerciez pas pour la chanson, ça m'a fait plaisir. Et puis, il faut savoir partager hein^^ En ce moment, Louloutte n'a que le mot "pâtes" à la bouche et nous tire une tronche de trois mètres de long lorsqu'elle découvre que son plat préféré ne figure pas au menu du jour. Diable, nous ne sommes donc point au restaurant ? Amère constatation et vœu pieux... N'empêche que ça aussi, je l'avais bien vu venir. J'ai bien tenté de la biaiser en faisant des mix pâtes-légumes mais elle fait le tri dans son assiette, ça va sans dire. Moi je vous le dis, on ne peut plus la prendre pour un lapin de six semaines (quoique pour le Père Noël ça marche encore).

petite-voulait-manger-pâtes

La crainte des nouveaux aliments

Mais ce qui me gêne le plus, c'est que la nouveauté alimentaire semble lui faire peur. Son comportement non verbal est éloquent. Elle observe son repas d'un œil mauvais, effectue une rotation de la tête à 90°, penche son buste en arrière et tend ses bras pour.... repousser l'assiette. Voilà la scène à laquelle j'assiste régulièrement (sauf pour les pâtes vous l'aurez deviné). A la vue de légumes, le scepticisme se lit sur son visage. J'ai beau lui répéter qu'il faut goûter et qu'elle a le droit de ne pas aimer, elle est très difficile à convaincre #TêtueCommeSaMère. Au jeu du "tu n'auras rien d'autre car c'est tout ce qu'il y a", elle préfère sortir de table, ne pas manger plutôt que d'abdiquer (quand je vous dis qu'elle est têtue). Dans ces cas là, ma fermeté et ma conscience de maman pratiquent le jonglage dans ma tête. Difficile de ne pas céder et d'envoyer son enfant au lit sans qu'il ait vraiment dîné, non ? Et c'est ainsi que je lui propose deux vaches qui meuh histoire qu'elle ne se couche pas le ventre à moitié vide. Pas sûr que ce soit la bonne solution...

Et vous, comment ça se passe avec vos loulous ? Régime pâtes or not ? Je suis preneuse de vos conseils !

petite-voulait-manger-pâtes

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
Pinterest
Pinterest
Instagram

26 Replies to “La petite qui ne voulait manger que des pâtes”

  1. J’avoue qu’on a connu ces phases aussi mais on n’a jamais cédé. Et même s’ils sont têtus, ils préféraient généralement manger plutôt que d’aller au lit. Mais c’est pas marrant car les repas pouvaient durer très (trop) longtemps. Mais maintenant, Ça va mieux :). Pense à l’éclaircie qui vient après le mauvais temps ! Courage ! 😉

    1. J’espère aussi que ce n’est qu’une passade car c’est assez pénible, surtout quand tu as connu des phases plus cool…

  2. Idem ici. Des pâtes bolo et il est au paradis. Et ils ont exactement le même âge. Mais on continue à propose d’autres choses. Les légumes, tout passe sous forme de soupe, sinon c’est non. Genre il adore la soupe aux courgettes mais il fait semblant de vomir s il mange une courgette coupée en dés. Ca passera… J’en suis sûre. C’est une partie de leur terrible two je suppose. Ils ont compris qu’ils avaient le choix… Il adore les pâtes, le riz, ça passe, la viande oublie sauf le jambon, les oeufs ok mais seulement à la coque… Faut savoir jongler! 🙂 Courage!

    1. Je pense aussi que cela fait parti du Terrible Two et c’est ce qui me rassure un peu finalement. Merci pour ton commentaire, je me sens moins seule !

  3. Martin aime comme ta Louloutte, il ADORE les pâtes et m’en réclame. Et il a tendance à bouder quand il voit que je n’ai pas respecté ses désirs. Mais il finit toujours par manger ce qu’il y a dans son assiette et avec entrain. Il n’y a pas grand chose qu’il n’aime pas. Il n’est pas fan des tomates mais sinon… je ne vois pas. Ce qu’il adore par dessus tout ce sont les brocolis et les épinards ^^
    Il faut savoir aussi que le palais se modifie aux environs des 3 ans de l’enfant donc des aliments qu’ils aimaient auparavant peuvent devenir repoussants.
    Bon courage hein 😉 !

    1. Je vois bien que les goûts changent (très) rapidement, je trouve ça un peu déstabilisant… C’est chouette que Martin mange de tout !

  4. ici tout dépend de la préparation des légumes mais bien souvent ils n’ont pas la côte.. Lol. Alors je fais régulièrement de la soupe (oui, même en été!) et là je met un peu de tout en légumes donc ça passe. Sinon ils mangent les légumes que j’appelle basique (carotte, épinards mais à la crème,maïs). Pas toujours facile mais bon. Si déjà ils mange la soupe, c’est déjà une victoire pour moi. courage et j’espère que d’autres mamans pourront te donner des astuces :*

    1. C’est marrant, ma fille aussi mange la soupe à la crèche mais pas les crudités (pareil pour ses copains) 😉
      En tout cas, tu as raison de leur faire manger des légumes ainsi, c’est mieux que rien !

  5. mon expérience te dira qu’en matière d’alimentation rien n’est jamais acquis ou foutu… Mon grand est très difficile et puis avec l’école et la cantine il mange mieux et de tout. Pour le moment la petite mange énormément et de tout !!!

    1. Merci Charlotte, tu me réconfortes !

  6. Ah, les pâtes…une histoire d’amour qui dure longtemps, longtemps! Leur envie de se limiter à ce qu’ils connaissent et aiment dure assez longtemps je crois…mais de mon expérience, ça finit par passer et à un moment ils recommencent à tester, affiner leurs gouts, et manger sans rechigner. D’ailleurs l’école et la cantine les y aident un peu. Et d’ici là, les pâtes restent tes meilleures amies!

    1. Merci pour ton commentaire. Je reconnais qu’on adore les pâtes à la maison alors c’est sûr qu’on fait d’une pierre deux coups 🙂
      Pour ce qui est du reste, soyons donc patients et optimistes !

  7. Ca va avec la phase d’affirmation!
    Les pâtes restent le classique par excellence. J’ai toujours tenu à ce qu’il mange des légumes et fruits. Il y a des moments où ça roule, il a même envie de tenter plein de nouvelles saveurs et d’autres où lui faire avaler 3 haricots c’est la mer à boire. Il faut s’adapter!

    1. Tu confirmes toi aussi ! Cool alors, ça me rassure. Il ne faut donc pas baisser les bras et continuer de proposer encore et encore (hauts les cœurs !)

  8. Nous sommes en plein dedans. Et le mien préfère se coucher le ventre vide plutôt que de céder.
    Donc je fais des pâtes. A la crèche il mange très bien, c’est vraiment uniquement pour m’embêter 🙂 Par contre quand il est constipé, je lui explique que c’est parce qu’il ne mange pas assez de légumes, et toc ! il y a une justice !

    1. C’est vraiment le même comportement que ma fille, c’est dingue !

  9. ma fille est nee fin cotobre 2015… meme combat.. pate pate pate semoule aussi. et bizarrement a la creche elle mange de tout. mais ici si on enleve les fruits et les tomates et bien rien ne va. oui la tomate est un fruit pas faux ahah

    1. Et oui, la tomate est un fruit 😉 Et c’est chouette que ta fille en mange !

  10. Tu sais, je pense que les parents passent tous par cette période durant laquelle les enfants rechignent à manger et d’ailleurs elle est plus ou moins longue.
    Avec Lapin ça doit bien faire deux ans qu’il râle si ce que je prépare ne lui plaît pas, et parfois même avant d’avoir goûté le contenu de son assiette…alors on ne cède pas il doit manger un peu et souvent il commence à goûter et à tout terminer parce qu’il aime.
    Je sais qu’on en arrivera à la même chose avec Choupette, en ce moment elle met dans sa bouche et recrache aussitôt un vrai régal !!!!
    Bon courage en tout cas mais ne t’inquiète pas elle changera même si elle têtue !

    1. Merci pour ton partage d’expérience. Je vais persister et ne pas (trop) m’inquiéter sur cet amour inconditionnel des pâtes 😉

  11. Charlie aussi commence à refuser certaines choses qu’il aimait avant. c’est un peu 1 coup sur 2 en ce moment.^^
    Comme il entre dans sa phase du non je ne m’inquiète pas trop mais j’espère que ça ne durera pas trop non plus 😉

    1. Ce « 1 coup sur 2 » que je connais bien 😉

  12. Ma puce n’a qu’un mot à la bouche: « des pâtes avec du gruyère ». Elle ne pourrait manger que ça. Mais heureusement, elle n’a pas peur du reste et demeure une grande fan de fromage et surtout de viande. Ce sont nos points de négociation… Pas de fromage ou de viande (le soir normalement c’est sans viande chez nous) si elle ne mange pas ses légumes. Et ça marche mais c’est fatiguant cette négociation constante alors que ce n’est pas le cas chez nounou.
    Dernièrement, j’ai remarqué que si je ne m’occupais pas vraiment d’elle pendant son repas, elle mangeait tout sans nous embêter… Je pense donc qu’elle sait vraiment ce qu’elle fait et pourquoi… Mais ce qui est certain, c’est que les pâtes, ça reste SON plat 😉

    1. Nos filles traversent donc la même période existentielle en matière d’alimentation… Vive les pâtes alors ! 😉

  13. hello, ici bébé mangeait des petits pots et de tout. Elle a commencé à piquer dans nos assiettes vers ses 1 an, a montré une réelle passion pour le fromage aussi. Pour ses 15 mois, elle a décidé que les petits pots s’était fini! (moi aussi je me disais que c’était équilibré et que du coup elle pouvait manger plein de légumes que je n’ai pas l’habitude de cuisiner). Ben du coup, il a bien fallu lui proposer le meme menu que nous. Je me disais que ça irait vu ce qu’elle chippait dans nos assiettes mais non … à la crèche ça passe sauf certains jouers mais à la maison, des fois elle mange avec appetit mais en petite quantité et réclame vite le fromage ou le dessert; soit elle ne veut pas. Elle a aujourd’hui que 18 mois ….Un jour elle aime un plat, le lendemain elle n’en veut plus. Un jour, tu arrives à l’arnaquer avec un peut de compote sur un morceau de légume ou de viande ( mmh sisi) et après ben ça ne fonctionne plus, elle recrache. J’ai écrit un article la dessus sur mon blog d’ailleurs.
    Si elle mange bien le midi à la crèche, je fais un repas normal pour nous, si elle ne mange pas ce sera un bib aux céréales (légumes lol) et sinon je vais mises sur un plat qu’elle pourrait aimer. Comme toi les pâtes passent à tous les coups. Les soupes je n’ose plus car j’ai peur que ce soit comme les petits pots …(déjà elle ne voulait pas de soupe dans le biberon).Ahhh le casse tête

    1. Comme tu dis, les repas peuvent devenir un vrai casse-tête quand on tient à ce que son enfant mange un tant soit peu équilibré !

Laisser un commentaire