Ma fille a bu du lait contaminé

lait contaminé

Ecrire cet article ne me fait pas plaisir mais me taire m’est insupportable. Vous avez forcément entendu parler de l’affaire du lait contaminé qui sévit depuis quelques jours en France. Elle a commencé début décembre avec le retrait de certains laits infantiles contaminés par la salmonelle. Pour info (ou rappel), la salmonelle est une bactérie qui contamine les aliments lorsque les règles d’hygiène ne sont pas respectées. Elle est à l’origine de la maladie appelée la salmonellose.

C’est en découvrant des bébés souffrant de cette maladie que des boîtes de lait ont été retirées du marché. Seuls quelques lots étaient visés et uniquement du lait 1er âge. J’avoue (honteusement aujourd’hui) que j’y ai prêté l’oreille sans vraiment m’y intéresser. Car en bonne égoïste que je suis, je n’ai pensé qu’à ma fille qui, elle, boit du lait 3ème âge et qui n’était donc pas concernée. Autant dire que vu l’ampleur du phénomène aujourd’hui, je n’en suis pas fière du tout…

Le WE dernier, pour ceux qui me suivent sur Instagram, je vous ai dit que ma fille avait été malade une bonne partie de la nuit de vendredi à samedi. Elle a en effet vomi à trois reprises. J’ai passé la nuit avec elle dans le salon et le médecin que nous avons appelé est arrivé avec le lever du jour. Verdict : gastro mais pas entérite. Je n’ai pas été surprise du diagnostic vu les symptômes et SURTOUT parce que plusieurs cas similaires avaient été recensés à la crèche. Bref, le WE s’est déroulé calmement, Louloutte se remettant doucement en dormant beaucoup.

Mais c’était sans compter sur l’information majeure de la journée dominicale : de nouveaux lots de boîtes de lait ont été rappelés pour cause de contamination. Et là, les laits 3ème âge étaient aussi concernés ! Je peux vous dire qu’il y a eu quelques minutes de flottement lorsque Papounet a découvert que le lait de notre fille faisait partie des lots contaminés… Et si en réalité, Louloutte n’avait pas la gastro mais la salmonellose ? Mais comment le savoir ? Le problème avec ces deux maladies, c’est qu’elles présentent les mêmes symptômes. Diarrhées, vomissements et fièvre. Bon, en y réfléchissant après coup calmement et sereinement, il y a fort à parier que c’est bien le virus de la gastro qu’a eu ma fille. D’une, beaucoup d’enfants de sa section à la crèche ont eu les mêmes symptômes, à savoir uniquement des vomissements. De deux, les cas de salmonellose ont essentiellement été recensés chez des petits bébés. Sauf que ma fille a quand même bu du lait contaminé et ça ne me plait pas, même si la salmonelle présente dans le lait n’a pas eu d’incidence sur elle. Enfin, je crois. Je l’espère.

Pourquoi alors suis-je en colère ?

Ma fille va très bien, elle a retrouvé l’appétit, joue, chante et danse et attend le Père Noël avec impatience. Alors pourquoi ? Parce qu’hier, j’ai lu le témoignage d’une maman dont le bébé de 5 mois a été victime de ce lait contaminé. La lecture de ce témoignage, après m’avoir tiré les larmes des yeux m’a bien fichu les boules. Je vous invite le lire avant de poursuivre la lecture de mon article…

Ça y est, vous êtes revenus ?

Non mais comment est-ce possible en France qu’il y a ait du lait contaminé ? Du lait infantile ! Je suis scandalisée par le traitement médiatique de cette affaire que je juge insatisfaisant à mon goût. Les funérailles de Johnny Hallyday ont clairement pris le pas sur l’information. Ne vous méprenez pas sur mon propos. Je n’ai rien contre lui et les hommages qui lui ont été rendus ont été la hauteur de ce qu’a été cet homme aux yeux de bien des Français. Seulement voilà, je constate que la santé des bébés est passée après cet événement et ça me fâche.

Je suis également outrée que les fabricants de lait n’aient pas immédiatement retiré leurs produits du marché. C’est inadmissible. La vie n’a pas de prix et certainement pas celle d’une boîte de lait.

Enfin, je pense aux souffrances de ces pauvres petits bébés et j’en suis malade pour eux. Quant aux parents, je n’ai pas de mot. Je m’imagine seulement à leur place et mes yeux s’embuent.

 

22 Replies to “Ma fille a bu du lait contaminé”

  1. Je suis choquée par l’article que tu nous relaies… Je ne peux imaginer le désarroi de cette famille… Ce qui me choque encore plus, c’est la réaction des services sociaux et du labo…
    Heureusement pour ta puce, tout va bien mais franchement c’est impensable!
    Et je dois t’avouer qu’on a eu la même réaction que toi quand on a vu que c’était du lait premier âge ou en poudre! Tess est au 3ème âge en bouteille. Mais celui qu’elle a pris lors de son iplv était bien dans la liste…

    1. C’est dingue quand même et pourtant, j’ai l’impression qu’on en a parle peu…

  2. Je me suis fais la même remarque que toi concernant le traitement médiatique de cette affaire. Et je trouve inadmissible que l’ensemble des lait produits par cette usine n’aient pas immédiatement été retirés du marché, à titre préventif ! Je trouve ça fou qu’on joue avec la vie de nos enfants !
    La Biscotte est elle aussi au lait 3e âge mais pas des marques concernées mais l’article que tu cites fait froid dans le dos !!

    1. Cela me rassure de voir que je ne suis pas la seule à m’offusquer du manque d’informations de la part des médias. C’est quand même un scandale sanitaire !

  3. Alors en tant que journaliste je me permets de répondre. Nous sommes 6 journalistes dans notre rédaction. Et chaque journaliste a évoqué systématiquement cette info, dans tous les flashs. Certains journalistes parents et d’autres pas du tout.
    Et d’autres rédactions, la plupart, ont fonctionné de la même manière.
    Je sens que je vais mettre le feu aux poudres en disant cela mais les auditeurs entendent et retiennent aussi ce qu’ils veulent bien entendre et retenir. Certains entendent mais n’écoutent pas. Du coup ils ne font pas attention suffisamment au traitement de l’info.
    La presse écrite a également traité l’info de manière importante, réalisant même des Unes à ce sujet…
    Je crois que les médias sont une cible facile et à la mode. On ne fonctionne pas tous de la même façon mais globalement je pense que l’info est traitée de manière juste et équitable.

    Au delà de ce point de vue journalistique, je comprends ta réaction de maman. J’aurais été furax également ! Et on se demande à qui on peut faire confiance aujourd’hui dans l’agroalimentaire. Ce n’est pas évident de s’y retrouver…

    Si ta puce va mieux c’est le principal. Mais ça fait bien flipper quand même…

    1. Je te remercie de ton commentaire qui permet de voir les choses sous un autre angle et c’est très bien je trouve. Tu as mis l’accent sur un point important, « on ne retient bien que ce l’on veut ». Peut-être en effet que cette affaire de lait contaminé est arrivée au mauvais moment. D’un point de vue médiatique en tout cas car il faut bien reconnaître que la mort de Johnny a pris beaucoup de place dans les médias et par ricochet dans les conversations et les pensées des gens. Ceci explique peut-être cela. Toutefois, je pense que cette affaire de lait contaminé va prendre bien plus d’ampleur dans les jours qui viennent (et pas grâce à mon article hein 😉 ) !

  4. En lisant ton article, je me suis vue! (Ma fille est au lait 3ème âge, je ne suis pas trop sentie concernée) Et j’ai aussi tilté que j’avais acheté une boîte de lait bio « pour essayer » et que ma fille a fait une sorte de gastro éclair avec vomissement (ce qui ne lui arrive pas en général) au même moment.
    J’avais gardé la boîte… et donc j’ai arrêté la lecture de ton article pour aller vérifier (ça coûte rien…)
    Hey bien… moi aussi la colère m’envahit! La boîte fait partie des lots retirés du marché.
    Ma fille va très bien, je ne saurais jamais si c’etait une gastro ou la salmonellose. D’ailleurs si je n’avais pas gardé la boîte pour autre chose je n’aurais jamais pu vérifié. Mais si je n’avais pas lu ton article, je n’aurai jamais fait le lien. J’en étais resté au lait 1er âge et pourtant on ne vit pas en autarcie! On regarde les infos comme beaucoup de monde. Alors oui, je suis en colère car l’information est clairement « mal » passée!

    1. C’est bien là le problème avec les symptômes de la salmonellose car ils sont similaires à ceux de la gastro-entérite. L’essentiel est que ta fille aille bien comme la mienne et surtout que tous les laits contaminés soient retirés de la circulation.

  5. Je comprends ta colère totalement légitime !!! Le témoignage de cette maman est bouleversant et m’a ramené en janvier dernier ou mon fils a été hospitalisé 3 semaines même si ce n’était pas la même chose. Cette expérience n’est pas un bon souvenir tu t’en doutes et j’ai une pensé pour tous les parents qui traversent cet enfer…

    1. Comme toi, je pense aux familles concernées…

  6. le témoignage de cette maman est bouleversant ! Heureusement que ta fille n’a rien.

    1. Je suis chanceuse en effet car ma fille va bien mais je n’ose imaginer les conséquences de cette contamination si elle avait été plus petite.

  7. je comprends ta colère, c’est tout à fait normal. Je n’étais pas au courant de cette contamination, c’est hallucinant

    1. Surtout avec de la nourriture pour enfants !

  8. J’avais suivi aussi car nous utilisons du lait 1er âge.
    quelle horreur cette histoire ! alors que nous vivons dans une société où tout est (trop) contrôlé, comment cela peut arriver à du lait infantile… ça me dépasse. Heureuse de lire que ta fille va bien mais, comme toi, je pense aux enfants contaminés et à ce que leurs parents vivent.

    1. J’avoue être choquée par le fait que les victimes soient des bébés. Je trouve cela inadmissible. Lorsqu’on voit ça en Chine, ça nous choque mais pas tant que ça quand on voit comment ce pays fonctionne. Mais en France quand même !

  9. Je suis allée lire l’article, c’est effarant ! « Ils attendaient d’avoir plus de cas pour retirer le lait » non mais où on va ? C’est pas comme si il y avait des cas d’autres laits…ça fait peur ! J’espère que cette maman aura gain de cause avec l’action collective, ce qu’ils ont vécu c’est horrible !

    1. C’est pourtant assez courant ce genre de méthode (comme à chaque fois qu’il y a des enjeux financiers d’ailleurs) mais qu’elle soit appliquée alors que les victimes sont des bébés, je trouve cela insupportable.

  10. Je ne fais pas partie des parents dont l’enfant a bu du lait contaminé mais je trouve ça chiquant toute cette histoire, quoique pas tant que ça ! Je vais te dire pourquoi ça ne m’étonne pas vraiment.

    Je suis chimiste et j’ai travaillé dans des laboratoires pharmaceutiques et comment dire, après un moment dans ces labo je n’ai plus envie de prendre des médicaments. Disons qu’il est facile de faire parler des chiffres et des résultats comme on le veut si tu vois de quoi je veux parler. Un résultat ça se change très facilement. Même si ce sont sur des petites choses, une petite plus une petite, je ne suis pas étonnée de voir des scandales sanitaires.

    En ce qui concerne la partie microbio puisque ici c’est bien la problème c’est pas toujours mieux. Selon les normes on cherches des agents pathogènes bien précis généralement au nombre de 5. S’ils ne sont pas présents ils passent conformes et ce, même si tu trouves d’autres pathogènes autres que ces 5. Ils font en fonction des normes établies. Bref j’ai vu des choses pas très jolies, de ce fait plus rien ne m’étonne.

    Je t’embrasse.

    1. Waouh quelle foule d’informations ! Merci à toi pour ces précisions même si elles sont assez déplaisantes à lire évidemment…
      Grosses bises

  11. Oh mon dieu!! J’ai lu l’article et les larmes me sont montées… Si j’avais vécu ça je peux te dire que je serai déjà entrain d’attaquer l’usine avec mes deux mains nues!! On touche pas à ma fille ma bataille!

Laisser un commentaire

− 8 = 1