Étiquettes pour vêtements, lesquelles choisir ?

Bonne nouvelle, votre bébé entre à la crèche en septembre prochain. Votre enfant fera ses premiers pas à l’école maternelle à la rentrée ? C’est donc le moment de découvrir ou redécouvrir la joie des étiquettes de vêtements. Vous savez, ces étiquettes que l’on trouve à l’intérieur de tous les vêtements aux nom et prénom de son propriétaire. Cela vous rappelle peut-être des souvenirs d’enfance ? A moi oui.

Sachez que l’étiquetage des vêtements de vos chérubins est obligatoire en collectivité. Vous ne pourrez donc pas y couper…

Ce que j’ai choisi

C’est lors de la réunion d’information à la crèche que j’ai appris qu’il me faudrait m’accommoder de cette tâche pour tous les vêtements de ma Louloutte. J’ai eu du mal à cacher ma joie… car la couture et moi, ça fait 2 et ce, depuis trèèèès longtemps. J’ignore pourquoi mais j’ai toujours eu un problème avec cette activité. Outre le fait que ça m’agace prodigieusement, il faut bien reconnaître que je ne suis pas très douée en la matière. Autant vous dire que ce n’est pas sur moi que Jean-Paul Gaultier pourra s’appuyer quand sonnera l’heure de sa retraite… Bref.

Une maman m’a conseillé les étiquettes thermocollantes. J’ai trouvé l’idée tellement géniale que je n’ai pas réfléchi une seconde et me suis empressée de passer commande sur internet. Bilan : j’ai acheté 110 étiquettes thermocollantes pour 16,50€. Trop rapide, trop forte la mum que je suis ! Enfin presque…

Pourquoi ?

Parce que j’ai vite déchanté en réfléchissant (après coup) à la manière dont j’allais décoller mes supers étiquettes. Les coller, fastoche, il suffit de les passer quelques secondes au fer à repasser et le tour est joué ! Mais pour les décoller ? Non parce qu’imaginons que ces vêtements servent à un autre enfant, j’en fais quoi de mes étiquettes nominatives greffées thermocollées ? Je découpe le vêtement à l’endroit où j’aurais posé mon précieux thermocollage ? Je gratte avec mon ongle jusqu’à ce que mort s’ensuive (d’épuisement) ? Je le plonge 3 semaines d’affilée dans de l’eau maintenue à 40° ? (…)

Sur le net, j’ai vu qu’il existait des « astuces » pour décoller ces étiquettes mais vlà les astuces…

1 – le résultat n’est pas garanti (évidemment, ces étiquettes ne sont pas censées se décoller)

2 – ces supers astuces peuvent endommager le vêtement

3 – cela peut prendre un temps fou s’il faut retirer à la mimine les petits bouts de colle un par un.

En gros, le temps gagné à la pose de l’étiquette thermocollée se paie cher mais alors très cher à la dépose (et encore, si l’on y parvient…).

Ma solution

Revenir aux grands classiques, ceux de notre enfance ! Tant pis s’il faut s’armer d’une aiguille, de fil à coudre et de patience. Si d’autres le font, il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas.

J’ai donc commandé sur internet chez abc marquage des étiquettes à coudre. J’ai payé 14€ les 100 étiquettes, soit un peu moins cher que les étiquettes thermocollantes. Les premiers vêtements étiquetés ont eu le rendu auquel il fallait s’attendre… Non, je ne suis vraiment pas douée. C’est clair et net, et ça se voit… Mais ça tient et c’est ce qui compte, non ?

Bilan

Je suis très satisfaite de mes étiquettes à coudre. Certes, je mets un peu de temps pour les coudre MAIS je m’améliore 🙂 . Les  découdre est un jeu d’enfant. Deux coups de ciseaux et l’affaire est dans le sac. Et puis, c’est beaucoup plus avantageux d’utiliser ces étiquettes plutôt que les thermocollantes car on peut s’en resservir à l’infini.

Allez, je vous souhaite un bon atelier couture en perspective !

Laisser un commentaire