Confession du soir : J’ai un peu honte de moi

J’ai un peu honte de moi ce soir. Pourquoi ? Parce que depuis peu, je mets un dessin animé à ma fille pendant que je la fais dîner et ce soir, j’ai recommencé. Oui je sais, c’est pas bien. Le CSA a encore récemment rappelé que les enfants de moins de 3 ans ne devaient A-BSO-LU-MENT pas regarder la télé. Cela peut nuire à leur développement. Mais voilà, j’ai désobéi…. La raison : parce que Louloutte n’avait dormi qu’une seule et toute petite heure dans la journée. A la seconde où j’ai eu connaissance de cette « chouette information », j’ai compris que la soirée s’annonçait rock’n roll. Ma fille a beau être plutôt sympa dans son genre, il n’en reste pas moins qu’elle peut enchaîner les crises de pleurs quand elle n’a pas son quota de sommeil. Surtout en ce moment où elle traverse une période un peu difficile qui consiste à ne supporter aucune frustration aussi minime soit-elle. Il parait que c’est l’âge qui veut ça (bientôt 16 mois) donc ça ne m’inquiète pas, mais j’ai hâte que ça passe !

Bref, pour en revenir à mes moutons, pendant que je la faisais manger, je n’ai pas eu envie que Louloutte :

  • joue avec sa purée pendant des heures, sans mettre une seule cuillerée à sa bouche
  • me tartine la main de purée avec sa cuillère (c’est la grande distraction du moment)
  • plonge ses doigts dans le pot de compote puis se frotte les mains avec un plaisir non feint

J’ai donc mis un dessin animé qu’elle apprécie (« Drôles de petites bêtes » pour votre parfaite information) et le dîner s’est HYPER bien passé. Forcément, Louloutte était tellement captivée par ce qui se passait à la télé, qu’elle n’a rien tenté de ces choses décrites plus haut qui m’agacent… J’étais satisfaite sur le moment et puis rapidement, le doute et le sentiment de honte m’ont assaillie. 1) Ma fille n’a finalement pas vraiment pris conscience de ce qu’elle mangeait ce soir (je m’étais pourtant promis qu’il n’y aurait pas de télé à table : raté). 2) Je ne l’ai pas aidé à s’améliorer à manger seule (nul pour l’autonomie). Bref, je n’ai pas été une mère exemplaire sur ce coup là car j’ai cédé à la facilité et je n’en suis pas fière…

……………………………….

Au point où j’en suis, je peux aussi vous avouer que j’ai coupé en deux les spaghettis avant de les plonger dans l’eau bouillante. Le Président de la Confrérie des pâtes a pourtant récemment rappelé qu’il ne fallait A-BSO-LU-MENT pas le faire. Encore une raison d’avoir honte de moi ce soir…

2 Replies to “Confession du soir : J’ai un peu honte de moi”

  1. Alors on est deux à faire toutes nues sur le bûcher ! Mon fils a regardé les dessins animés assez tôt pour canaliser son énergie pendant quelques minutes. Honte à moi.

    1. Je compatis… Et vive Jeanne d’Arc ! 😉

Laisser un commentaire