Ces réunions de famille où l’on ne profite de rien

Beaucoup de choses changent avec l’arrivée d’un bébé mais je n’imaginais pas que cela me ferait passer à côté de ces réunions de famille que j’apprécie tant. C’est pourtant ce qui m’est arrivé le WE dernier. Les 60 ans de mariage fêtés étaient l’occasion de revoir des membres de ma famille, de prendre de leurs nouvelles et pour certains, de leur présenter ma fille. Une façon de faire d’un pierre deux coups en somme. Ce qui s’annonçait être une chouette journée m’a laissé des regrets à son issue.

Pourquoi ?

Parce que ma Louloutte qui marche depuis quelques semaines seulement a voulu tout découvrir. J’ai ainsi passé une bonne partie de la journée à lui courir après (pas ce qu’il y a de plus pratique pour discuter).

L’heure théorique de la sieste a coïncidé avec le début du repas. A priori, bon timing me direz-vous. Et bien non. Ma fille, ce n’est pas le genre à s’endormir dans le coin d’une salle bondée par une centaine de personnes. Du coup, la promenade en poussette m’a semblé être la meilleure seule solution pour l’endormir. Papounet et moi nous sommes relayés. Pendant que dans une salle annexe, l’un faisait les cent pas avec la poussette et Louloutte inside, l’autre se dépêchait de manger pour prendre le relais.

Soyons clairs, on a échoué sur les deux plans. D’une, notre fille ne s’est jamais endormie et deux, on a abandonné nos voisins de table pendant les 3/4 du repas. La honte. J’étais gênée. Je m’en suis excusée à plusieurs reprises. Tous m’ont répondu qu’ils savaient ce que c’était, qu’ils étaient déjà passé par là. Mince, je ne m’étais jamais rendue compte de cette réalité avant d’en faire moi-même l’expérience ! Les parents de jeunes enfants ne profitent donc pas des réunions de famille, c’est dit.

Je suis déçue que cette journée soit passée si vite (le TGV n’aurait pas fait mieux). Je regrette tellement de ne pas avoir eu le temps de discuter avec certains. Mon enthousiasme du matin a laissé place le soir à un sentiment d’inachevé, un goût de pas assez. Aurais-je pu faire mieux ? J’en doute. La faute à qui alors ? A personne. Il y a seulement des âges où il est plus facile de faire certaines choses avec des enfants. Et là, ce n’était pas le cas. C’est comme ça.

Mon conseil

Je ne pense pas pouvoir un jour l’appliquer mais si vous en avez la possibilité, voici ce que je vous suggère. Pour ce genre d’événements (réunions de famille, mariages,…),  l’idéal à mon sens, c’est de faire moite-moite avec vos choupinous en bas âge. Je m’explique. Vous les emmenez avec vous pendant 2-3 heures histoire que tout le monde les voit puis vous les faites garder à domicile par votre baby-sitter habituelle. Ainsi, vous profitez de votre journée et vous respectez le rythme de vos loulous.

Voili, voilou !

Laisser un commentaire