Le bullet journal, la tendance qui m’affole

bullet journal

Si tu possèdes un bullet journal et que tu l’adores, arrête de suite ta lecture, je risquerais de te froisser. Si tu penses être suffisamment ouverte d’esprit, tu peux poursuivre 😉 .

Tout d’abord, qu’est-ce que c’est un bullet journal ?

Appelé également « Bujo », il s’agit d’une sorte d’agenda à personnaliser soi-même, censé te faire gagner un temps de ouf. Pour cela, tu dois disposer de quelques feutres, d’une bonne dose d’imagination, d’un sens artistique plus développé que le mien (tu n’auras pas de mal) et surtout de BEAUCOUP de temps et de patience.

Comment l’ai-je découvert ?

C’est ma copine Maude Perrier, auteure de romans qui m’a parlé du bullet journal. Elle, c’est la non organisée par excellence, celle dont l’imagination débordante et ultra fertile déborde régulièrement sur son quotidien. C’est aussi celle qui s’enthousiasme pour toute nouveauté quelle qu’elle soit et qui achète tout, en pensant VRAIMENT que cela va lui être utile. Dans la réalité, son garage est rempli de ces fameux objets hyper utiles… A côté de cela, c’est quelqu’un qui a beaucoup de talent et j’en profite au passage pour t’inviter à découvrir ses romans 😉 .

Bref, pour en revenir à nos moutons ou plus précisément au bullet journal, elle m’a présenté ce dernier comme étant LE truc tendance à avoir et surtout qui pourrait l’aider à mieux s’organiser. Note qu’après réflexion, elle a finalement opté pour un simple agenda qui ne nécessitait pas d’être customisé contrairement au bullet journal. Parce que c’est bien là le problème du bullet journal, d’après moi.

Ce que j’en pense

Tu l’auras compris, pour moi, le bullet journal est plus un problème qu’une solution. En effet, il faut entièrement le créer de A à Z, de l’index à la dernière page. Sauf le papier que tu n’es pas obligée de fabriquer après avoir été le chercher dans le forêt à son état naturel. Oui, l’inventeur du bullet journal est clairvoyant. Il sait que nous, les femmes, n’aimons pas bûcheronner et qu’on préfère lire tranquillement les derniers articles de blog…

Quand je vois ou plutôt quand j’imagine le temps qu’il faut pour faire son bullet journal, j’ai du mal à comprendre le concept. Y a-t-il une activité plus chronophage que celle-ci ? Non sérieux, à l’heure des technologies et autres petites révolutions informatiques qui nous simplifient la vie, je conçois difficilement le retour au papier carbone. Attention, ne te méprends pas, moi aussi je trouve plus pratique de faire ma liste de courses sur un papier plutôt que sur mon téléphone. Moi aussi, je griffonne quelques mots sur des post-it. Mais de là à concevoir moi-même mon agenda, non ça, je ne peux pas.

Et puis, il faut du talent pour créer son bullet journal ! Et je n’en ai pas. Entre mon absence de créativité et mon manque absolu de talent en la matière, je te laisse imaginer le désastre. D’ailleurs, ce n’est pas UN bullet journal qu’il me faudrait mais plusieurs car je devrais sans cesse tout reprendre à zéro à cause d’une erreur irrattrapable, un oubli de page dans le sommaire, etc..

Je reconnais toutefois que chez certaines, cela donne un résultat très mignon et très propret. D’ailleurs, j’y trouve une ressemblance avec mes agendas d’école. Enfin, ceux des 4 premières semaines de rentrée, celles où l’envie de s’appliquer est forte, que la motivation est à son summum et que les premières interros ne sont pas encore tombées. Parce que pour être honnête, pour ma part, je n’attendais pas la Toussaint pour gribouiller et raturer mes agendas…

Conclusion

Tant mieux si le bullet journal convient à quelques unes et de facto à son inventeur qui trouve ainsi de quoi gagner sa vie. Mais moi, je le perçois comme une vaste escroquerie au temps gagné, une sorte de gag. Bref, un produit tendance qui finira bien par passer de mode…

Et toi, t’en penses quoi du bullet journal ?

28 Replies to “Le bullet journal, la tendance qui m’affole”

  1. Tu m’as bien fait rire quand même… et c’est vrai, mon garage regorge d’achats inutiles mais perçus comme indispensables sur le moment. La tentation Bujo a failli m’emporter mais tout comme toi, je l’aurais commencé proprement et puis… chassez le naturel, il revient en Ferrari ! Les trois quarts du cahier seraient restés vierges de mots, de dessins, de stickers… J’en ai vu certains qui sont vraiment superbes mais je sais que ce n’est vraiment pas pour moi 🙂

    1. J’en ai aussi vu de très beaux et j’avoue être admirative de ce talent d’illustratrice/dessinatrice qu’ont certaines. Moi, je s’en totalement dépourvu… 🙁

  2. Moi j’adore ! Cela me plait de personnalisé selon mes besoins.

    1. Je comprends que ce côté « customisable » te plaise et ravie de trouver des personnes à qui le bullet journal convient ! 🙂

  3. Bonjour,
    Je suis tombée sur cet article en cherchant des idées pour mon BuJo, et j’avoue qu’il m’a fait sourire. Ce que tu dis rejoins tout à fait mon avis quand je vois les magnifiques BuJo colorés qu’on voit fleurir partout sur Pinterest et Instragram. Sauf que ces versions ultra décorées sont très loin du principe de base du BuJo, qui nécessite : un cahier, un crayon. C’est tout.

    Si on reste sobre, le BuJo est effectivement un outil d’organisation très puissant, qui s’adapte aux besoins de chacun et permet, bien utilisé, d’éviter de se disperser. Le créer n’est pas si chronophage que ça, si on s’en tient au strict nécessaire : une page par mois pour noter ses rendez-vous, une page par jour ou par semaine pour noter les tâches à faire… Pour ma part, je développe un tout petit peu plus, ça me prend allez, une demi-heure/trois quarts d’heure par mois pour faire mon calendrier et préparer mes pages hebdomadaires.
    Il ne nécessite aucun talent particulier – les dessins, letterings et autres frivolités, c’est du bonus pour ceux qui ont l’envie et le temps de le faire. Personnellement j’ai complètement laissé tomber tout ça depuis longtemps, je n’en vois pas l’intérêt, ça nuit à la lisibilité.
    Pas de problème d’oubli à craindre : on écrit les choses dans l’ordre où elles viennent, l’index permet de les retrouver facilement. Quant aux ratures… oui, il y en a. Et ce n’est pas un problème si on le voit bien comme un outil d’organisation et non comme une œuvre d’art.

    Bref, je pense comme toi que la mode du BuJo tel qu’on le voit passera, mais il n’en reste pas moins que bien utilisé l’outil est très intéressant, et ceux/celles qui l’utilisent réellement dans un souci d’organisation et non comme hobbie/objet d’art continueront sûrement à l’utiliser très longtemps.

    1. Je te remercie vivement pour ton commentaire constructif et explicatif. Tu m’apprends donc quelque chose, à savoir que les buJos ne sont pas TOUS des œuvres d’art ; cela me rassure ! Certains sont si beaux qu’ils t’en fileraient presque des complexes 😉

  4. Lol… Moi j’adore le concept mais comme toi je suis loin d’être apte à construire çà de façon artistique lol!!!
    Alors comme à mon habitude j’en ai créer une version numérique… Vu que j’ai une fâcheuse tendance à tout numériser!!!! Je pense peut-être la mettre à disposition un de ces quatre sur mon blog 😉

    1. Hey tu m’intéresses avec ta version numérique ! J’ai hâte de voir à quoi elle ressemble 🙂

  5. Je partage comme toi ! Je trouve ça trop compliqué pour en avoir une utilisation simple.
    Comme les agendas classiques, je ne pensais jamais à écrire dedans, j’ai arrêté aussi. Maintenant je me fie à ma tête. Sans trop de dégât pour le moment… espérons que ça dure ! 😉

    1. Pour ma part, je me sers avant tout de ma tête mais je me mets souvent des rappels dans mon téléphone 😉

  6. Je ne connaissais pas mais j’avoue que j’ai ri en te lisant^^
    Par contre je suis convaincu que ce n’est pas pour moi 😉

    1. Bienvenue au club des non-adeptes 😉

  7. Ah ah je me reconnais totalement dans ton article. J’avoue être quand même être attirée par cet outil mais étant archi-nulle en créativité je n’arrive pas à m’y tenir car je ne suis jamais satisfaite de ce que je fais. J’en ai recommencé un il n’y a pas longtemps et je m’y tiens. Ce n’est pour moi pas un carnet que je regarde au quotidien mais je m’en sers essentiellement pour regrouper mes notes par catégories et sans aucun dessin comme on peut voir sur Pinterest. Affaire à suivre …

    1. L’essentiel, ce que tu es obtiennes un résultat qui te satisfasse 😉

  8. Sur le concept j’aime bien car je suis ce genre de personne qui aime poser sur un cahier ce qu’elle a à faire, j’y vois plus clair comme cela. Cependant je n’ai clairement pas le temps d’en créer un et soit je fais une vulgaire liste soit je me tourne vers un agenda.

    Je sais que pour certains ça détend de colorier ! Ce qui peut être énervant c’est que dès qu’il y a une tendance on ne voir que ça, on ne parle que de ça, on mange et vit bullet journal ! A croire que les gens ne sont que des moutons 😀
    Bisous

    1. Tout à fait d’accord avec toi et j’ai l’impression que cela devient une course à la surenchère, à celle qui aura le plus beau bullet journal à montrer sur Insta. De quoi filer des complexes lol 😉 .
      Bisous

  9. J’adore l’idée mais faut quand même être un peu douée de ses 10 doigts et comme tu dis c’est pas vraiment un gain de temps. C’est plus un loisir qu’un outil pour s’organiser.

    1. D’après certains retours d’expérience, si le BuJo est bien utilisé et surtout SANS être obligé de créer une oeuvre d’art, cela peut-être efficace. Encore faut-il s’y tenir…

  10. Et ben c’est pas pour moi ce genre de truc, je suis trop bordélique pour ça 😉 je préfère noter sur un papier et le perdre après et puis me dire « putain où j’ai mis ça » !!!! Bref, ça m’a bien fait rire

  11. Merci pour ce moment de bonne humeur : j’avoue que le concept me dépasse, plutot faire confiance à sa tête (risque….) et au pire une petite liste ou le calendrier de bureau à coté de l’ordi fait l’affaire ou l’agenda. Pour le reste même si il y en a de très beaux, je me demande où est le gain de temps !

    1. Ravie que cet article t’ai plu 😉 . A bientôt !

  12. En effet, ça ne me semble pas être un gain de temps mais plus un accessoire personnalisé sympa pour celles qui en ont le courage ! 😉

    1. Je pense aussi qu’il faut du courage et aussi du temps ! 😉

  13. Merci pour cet article !
    J’ai succombé à la tentation BuJo depuis février, avec des hauts et des bas. Au départ, j’ai mis presque trois semaines entre le moment où j’ai acheté le nécessaire de départ et le moment où je me suis lancée vraiment. J’ai pris le temps de regarder ce qui se faisait, et de faire le lien avec ce dont j’avais besoin (un outil d’organisation qui me permettrait en même temps de gribouiller pour me détendre). Je ne sais pas dessiner (par contre je maîtrise le décalcage et j’adore colorier, donc ça doit bien se compenser quelque part), et mon côté créatif est plus à chercher du côté des mots que de l’image. Mais j’ai réussi à trouver mon juste milieu…
    J’utilise deux BuJo, en fait : un pour le perso, et un pour le pro (et pas question de mélanger les deux, ce serait trop le bordel). Le BuJo pro est à jour : horaires, travaux à rendre, etc. Il m’aide à ne rater aucune échéance, et il est super sobre (juste un code couleur pour ne pas me mélanger entre les différents projets). Le BuJo perso est tout sauf à jour : je le prends quand j’ai envie de me vider la tête pour le décorer un chouia, et pour noter les rendez-vous histoire de ne rien zapper.
    Bref, tout dépend de l’usage qu’on veut en faire, et de sa sensibilité de départ. Moi qui suis accro aux fournitures de bureau, aux listes à rallonge qui partent dans tous les sens, et au gribouillage, ça me convient. Mais de là à être esclave de ce système d’organisation et d’en oublier d’utiliser sa petite caboche (et la spontanéité inhérente à de petits oublis ponctuels), pas question 🙂

  14. Deux bujos ! Waouh, c’est double bravo 🙂 L’essentiel est que tu t’y retrouves là-dedans et surtout que cela te plaise 🙂

  15. Je trouve le concept vraiment sympa mais soyons claires, comme toi, je n’ai pas vraiment d’âmes artistiques. Je n’ai pas non plus une imagination débordante et encore moins de temps à y consacrer… Le BuJo, j’adore le principe mais définitivement, ce n’est pas pour moi ^^

Laisser un commentaire